Métro de Montréal: Bombardier contre Alstom


métro de montréal

Ce sera un Québec-France. Bombardier n’a plus la garantie d’avoir le contrat de modernisation du métro de Montréal.


Québec a annoncé aujourd’hui une première victoire du français Alstom qui pourra donc participer à l’appel d’offres.

Alstom avait déposé une plainte à la Cour supérieure du Québec en 2006 invoquant la réciprocité de la concurrence.

Le coût total de la modernisation des 336 voitures du métro de Montréal est évalué à 1.2 milliard de dollars.

La STM (Société des Transports de Montréal) procèdera donc à un appel d’offres qui opposera principalement Bombardier à Alstom.

Nicolas Sarkozy avait déclaré: « Si Bombardier veut concourir dans les appels d’offre en France, il est le bienvenu mais dans ce cas-là je demande qu’Alstom soit également le bienvenu pour concourir au Canada. La concurrence c’est la réciprocité, s’il n’y a pas de réciprocité, nous en tirerons toutes les conséquences ».

Bombardier a gagné des contrats importants en France ces dernières années et il concourera dans les prochains appels d’offres de la SNCF.

En cas de victoire Alstom a promis « 60% de contenu local, c’est-à-dire québécois ».

Affaire à suivre…