Megaupload et Megavideo, les sites qui montent en réponse à Hadopi

Megaupload

Selon comScore, le site Megaupload a connu en cette fin d’année 2010 une poussée fulgurante de sa fréquentation de +35 %. Mais ce n’est pas dû au hasard, car au même moment partaient les premiers emails d’avertissement d’Hadopi, contre le  téléchargement illégal peer to peer. En tout ce sont 25 000 emails qui auraient déjà été envoyés en France.

Comscore Megaupload


Megaupload a une fréquentation de 1 milliard de pages vues mensuellement si on se fie à Google Ad Planner. Rien qu’en France, le site a été visité par 7.4 millions d’internautes en novembre 2010. La société est basée à Hong Kong et une loi française comme Hadopi lui permet de se frotter les mains car le nombre de personnes prenant l’abonnement payant pour du direct download (10 euros par mois ou 60 par an) va exploser. Par contre ce genre de site va devenir la bête noire des pro-hadopi en France.

D’un autre côté, son petit frère Megavideo lui ne fait pas dans le téléchargement mais dans le streaming.

Megavideo

Bien que moins couru, il affiche quand même un joli 410 millions de pages vues chaque mois, d’après Ad planner. Et lui aussi affiche comme l’autre site des abonnements payants.
Megavideo .com a déclaré lutter activement contre le piratage et supprimer 30 000 liens par jour. Apparemment une offre légale serait à l’étude (il serait peut être temps de se pencher là-dessus non ? un site en toute légalité et à bas prix serait sans doute une bien meilleure solution pour tout le monde qu’un truc horrible comme Hadopi…).

Le site PcInpact, connu pour ses articles croustillants a titré son dernier en date « Hadopi est efficace : les Français se ruent sur MegaUpload« …