Mashshare, le meilleur plugin de partage social + Interview du créateur

MashShare


Quand vient le temps de choisir un outil de partage à mettre sur son blog, le choix est vaste. Trop sans doute. Par contre les choix qualitatifs ne sont pas si nombreux et pour en avoir essayé quelques uns, ils ne sont pas tous intégrables en deux temps trois mouvements sur un blog, sans bobos.

Mes préférés au début : Addthis (mais installer leur code via leur site est devenu vraiment pas facile, on s’y perd ; utiliser leur plugin wordpress est mieux mais je ne les retiens pas car les boutons ne s’alignent pas toujours parfaitement). Le thème de ce blog avait aussi une intégration des boutons de partage mais avec le plugin de cache WP Fastest Cache (seulement avec l’option cochée « Remove render-blocking JavaScript« ) mais le bouton Linkedin s’échappait tout seul en bas de page dans le coin à gauche, WTF!? Il voulait juste vivre sa vie de bouton loin des autres sans doute.

Puis j’ai essayé Easy Social Share Buttons pendant 2 ans, et c’était pas mal. Mais il se trouve qu’avec ce template, ca ne s’affichait pas correctement non plus.

Alors j’ai décidé d’essayer Mashshare (procédure et lien d’installation ci-dessous). Et j’ai bien eu raison, car l’intégration est impeccable, le design super clean et superbe et en plus il vient en version gratuite de base, même si ce n’est pas idéal (*j’y viens juste en-dessous), cela donne une idée déjà de voir ce que ca peut donner sur son blog.

La version gratuite est sympa pour essayer le plugin de partage mais elle a l’immense défaut de n’avoir que Facebook/Twitter comme boutons et de ne pas compter le total des partages mais seulement le nombre de « like/shares » Facebook et Twitter. Pour lui permettre de compter aussi Linkedin, Google+, Pinterest et StumbleUpon (et bien d’autres qui vont s’ajouter avec le temps), vous devez vous procurer l’Add-On « Mashshare Social Networks Add-on« .

Si on regarde les commentaires et avis sur le plugin sur le site WordPress, le review est juste exceptionnel pour MashShare : 4,8/5 de moyenne sur 500 notes et plus de 30 000 téléchargements.

Comment l’installer ?

Allez sur le site officiel de Mashshare.net [CLIQUEZ ICI] puis ensuite cliquez uniquement sur le lien Download qui est tout en haut (Important) tel que montré dans ce screenshot :

Download MashShare

Puis dans votre admin WordPress, allez dans Extensions, puis « Ajouter », puis en haut de la page à droite repérez « Mettre en ligne une extension au format .zip, via cette page« . Cliquez là, ce qui vous amène sur une seconde page où vous allez choisir le fichier que vous venez juste de télécharger « mashsharer.zip » puis cliquez « Installer maintenant » :

ajouter mashshare zip

C’est tout, l’extension devrait s’activer toute seule, si ce n’est pas le cas faites le manuellement.

C’est parti pour la configuration de base Mashshare – Quickstart :

Mashshare

Les boutons Facebook et Twitter sont par défaut activés sur tous les posts. Au début faut pas s’énerver car tu risques de voir tous les compteurs à zéro, et c’est normal car Mashshare doit d’abord recompter tous les partages avant de les afficher :

Share Tweet

« General Settings« :

Mashare General Settings

Choisir MashEngine, ainsi il compte par défaut les retweets (sinon le compteur twitter ne fonctionne plus, comme sur la plupart des blogs). La seconde option est d’utiliser le comptage de l’app Sharedcount.com mais par défaut pas de décompte twitter.

Caching Method : utiliser « Async Cache Refresh« . Le nombre de partages des nouveaux posts se fait une fois par heure. Pour les anciens articles, cela va de 4h à 12h. (donc cela peut prendre jusqu’à 12h avant que vous voyez le total des partages sur vos posts).

Facebook Count : au choix, il peut compter le nombre de partages, de likes ou de partages+like+commentaires.

Pour le reste des options, je vous laisse voir, je ne vais pas m’y attarder car René Hermenau y a fait quelques changements récemment et il en fera d’autres dans le futur. Le « Fake Share counts » est un peu -voire beaucoup- border line, car en fait n’importe qui peut faire n’importe quoi avec mais honnêtement je ne vois pas trop l’utilité d’aller mettre un faux compteur (certains vont dire si!) si l’on veut connaître la popularité de ses posts.

N’oubliez pas d’Enregistrer vos modifications dès que vous changer quelque chose, avant de passer à l’onglet suivant.

Social Networks :

boutons sociaux

Dans cette page d’options, remplissez (ou pas, mais c’est conseillé) les trois premières lignes. Pour Twitter Cards et Open graph Meta Tags, si vous utilisez le plugin Yoast SEO, pas besoin de les activer ici, Yoast s’en charge déjà. Les Twitter Cards, c’est très important, car cela permet d’afficher des vignettes ou larges images sur chacun de vos tweets plutôt qu’un simple texte… Et cela fait toute la différence…

Maintenant le choix des boutons, pour la version gratuite ca fait un peu pitié, car on a juste le choix de mettre Facebook, Twitter et un « Subscribe ». Ce bouton jaune, on peut le lier à une URL d’abonnement à une Newsletter, même si je ne recommande pas vraiment son utilisation ici, car ca fait un peu bizarre (ca n’a rien à faire avec des boutons de partage sociaux). On peut changer le label de Facebook et Twitter pour le mettre en français comme je l’ai fait ci-dessus.

On peut aussi choisir le nombre de boutons visibles à afficher avant de mettre le signe « + » qui indique d’autres choix de réseaux sociaux. Par contre dans la version gratuite, ca ne sert pas à grand chose car en gros on a juste 2 vrais boutons. Si tu mets 1 dans « Large Buttons », Facebook ou Twitter sera visible et l’autre sera accessible en cliquant sur le signe « + ». Note qu’on peut les placer dans l’ordre qu’on veut simplement en les bougeant avec la souris.

Dans la version premium avec Mashshare Social Networks Add-on, le choix est bien différent, voici la pléthore de possibilités que j’ai (et je ne ferais pas sans, c’est bien plus sympa à mon avis) :

mashshare pro

Short URL Integration :

facultatif, à votre choix, Bit.ly et Goo.gl disponibles.

Customization :

Indispensable d’aller y faire un tour, ne serait-ce que pour changer le mot du décompte total des partages « SHARES » par « Partages ». Il y a aussi la sympathique option de changer la couleur du nombre de partages, celle par défaut étant déjà très bien (gris pâle). Par contre on peut aussi se la jouer Mashable, car c’est bien de là que vient l’idée de ce plugin ^_^ , en mettant la couleur verte claire telle que suggérée #7FC04C.

Location & Position :

position du compteur

L’endroit où vous voulez mettre les boutons : Top (en haut de chaque post), Bottom (en bas de chaque post), Top and Bottom (en haut + en bas), ou Manual. Si vous choisissez cette dernière vous devez ajouter dans les fichiers PHP de votre thème le bout de code php fourni en cliquant sur le « ? » de Position.

Vous pouvez choisir d’afficher le compteur avec les Share Buttons sur les posts et les pages comme sur mon screenshot ci-haut.

J’ai également entré ici des ids de posts pour montrer comment exclure l’affichage des compteurs sur certaines pages. Par exemple je pense immédiatement à une page Contact sur laquelle un compteur et les partages ne sont sans doute pas pertinents.

Vous pouvez aussi choisir d’afficher MashShare sur les pages de Catégories et la Home, mais dépendant de votre thème pas certain que ceci fonctionne.

Partage par Mail : version premium (Mashshare Social Networks Add-on)

Partage par Mail

Si vous souhaitez activer le partage de vos articles par email, il y a un onglet disponible pour personnaliser les textes (voir la capture d’écran au-dessus).

MashShare Social Sharing Options :

MashShare Social Sharing Options

Le plugin permet aussi de personnaliser si l’on souhaite ce qui va apparaître comme image et comme texte lorsqu’un partage est effectué. Cette option n’est pas visible dans le tableau de bord, « MashShare » mais en bas de chacun de vos posts lorsque vous écrivez. Normalement par défaut une image de votre article s’affiche lorsqu’on partage le post mais ici vous avez la main sur exactement ce que vous voulez afficher lors d’un partage. A noter que si vous utilisez le plugin Yoast SEO, vous n’avez rien besoin de faire ici.

Avantages d’avoir MashShare avec l’Add-On « Mashshare Social Networks Add-on » :

Les deux atouts, indispensables, à mon avis, sinon ce plugin est basique dans son utilisation, est de pouvoir ajouter et choisir le nombre de réseaux sociaux qu’on veut et surtout qu’il compte adéquatement le nombre total de partages. Sinon vous avez juste Facebook et Twitter, autant comme possibilité de relayer vos articles que dans le nombre total qui s’affiche dans le compteur (donc il en manquera). Exemple: si tu as 1000 partages Pinterest ou 200 Linkedin, dans la version gratuite ils ne seront tout simplement pas comptés dans le nombre total.

Un mot sur le support

René offre un excellent service et est très réactif aux questions et aux suggestions de développements futurs. Ce développeur a l’air de savoir ce qu’il fait et le résultat donne enfin un add-on de partages sociaux de qualité.

Nouveauté : Most Shared Posts Widget :

widget mashshare

C’est tout nouveau et cela correspond à un widget des posts les plus populaires. Il suffit d’aller dans « Apparence », « Widgets » et de faire glisser le widget « Mashshare – Most Shared Posts » à droite dans votre sidebar par exemple. Puis de faire la configuration de base telle que le montre le screenshot ci-dessus. Pour le moment son apparence est très basique mais cela devrait être amélioré prochainement avec des images.

Les autres Add-Ons (versions premium) de MashShare :

Il y a presque 20 add-ons disponibles, c’est à dire de versions bonifiées par rapport à la version de base. C’est vraiment tout un monde d’apps supplémentaires tellement il est possible de faire de choses, dont :

Mashshare Social Networks Add-on (celui dont je vous parle principalement dans ce post) : ajoute en plus des Facebook/Twitter de base les réseaux sociaux suivants : Google+, Whatsapp (iPhone/Android), Pinterest, Digg, Linkedin, Reddit, Stumbleupon, Vk, Print (permet d’imprimer), Delicious, Buffer, Weibo, Pocket, Xing, Tumblr, EMail (possibilité de changer le sujet et le corps du email envoyé tel que je l’ai expliqué plus haut), Odnoklassniki, ManageWP, Meneame, Mail.ru, Line, Yummly, Frype / Draugiem, Skype Share button.

VideoPost Popup : add-on de partage/like Facebook/Twitter qui affiche un Popup après la fin d’une vidéo YouTube

Facebook Like Bar: une barre FB collante (sticky) responsive avec intégration Google Analytics

Mash Responsive : améliore la présentation des boutons sur mobile et tablettes (même si la version de base le fait déjà dans un style très honnête)

Floating Sidebar : ajouter une barre latérale flottante

Sticky ShareBar [Présente sur mon blog sur chaque post, scrolle vers le bas et elle apparaît] : ajoute une barre de partage flottante toujours visible en haut ou en bas de page

Select and Share : permet aux visiteurs de sélectionner un passage de texte et de le partager en 1 clic

Google Analytics : une intégration complète avec le système de tracking statistique de Google

PageViews : un compteur de pages vues en temps réel qui s’affiche à côté du bouton de partages:

compteur de vues

Performance Widget : compteur de lectures en temps réel, partages et commentaires

total lectures

Mashshare Open Graph (gratuit) : pour définir l’image/le titre/la description/le type Open graph pour chaque post. Intégration sans problème avec Jetpack, Yoast SEO et All in One Seo Pack. Possibilité d’ajouter un texte personnalisé et des Hashtags Twitter pour chaque article.

LikeAfterShare [Présente sur ce blog, test en faisant un partage Facebook et tu vas le voir apparaître] : permet d’afficher une boite de dialogue qui offre au visiteur de s’abonner à la page Facebook après qu’il ait effectué un partage (superbe add-on très utile pour booster sa fan base). Je viens de l’installer sur ce blog, si vous faites un partage vous allez voir la fenêtre apparaître ensuite. Il est possible de ne la faire apparaître qu’une seule fois par visiteur ou bien sur chaque partage, c’est au choix.

ShortURLs Integration (gratuit) : pour Twitter

Personal License : la licence personnelle (1 site) qui offre pour 39 euros la Facebook Likebar, Mash Networks, Sharebar, Mash Responsive, Google Analytics Integration, Pageviews, LikeAfterShare et Floating Sidebar.

Business License, Pro License et Ultimate License : des packs d’add-ons ou tous les packs inclus pour plusieurs sites ou un nombre illimité de sites internet.

Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les utilisations.

Je vais finir cette présentation par un bonus : l’interview du fondateur de MashShare, René Hermenau (Texte original traduit en français) :

Interview

[Vincent] : Salut René, comment as-tu eu l’idée et l’inspiration de réaliser des boutons de partage sociaux comme ceux que l’on retrouve sur le site Mashable ? Selon toi étaient-ce les plus beaux outils de partages disponibles quand tu as commencé à coder ?

René Hermenau

René Hermenau

[René] : Salut Vincent, premièrement permet moi de te remercier pour cette entrevue. MashShare a débuté en 2013 à un moment où nous avions ces petits boutons carrés de partage avec un simple icône au milieu et sans libellé de texte. À ce moment 90% du marché était partagé entre Addthis et Sharethis.

A l’époque je faisais du développement pour des clients et je cherchais une solution pour afficher de jolis boutons de partages sociaux mais tous ceux qui existaient étaient tous sur le même format ennuyant, de style carré avec des compteurs sur chacun. Puis un jour en naviguant sur le blog de Mashable, j’ai eu comme un coup de foudre sur le design clean et moderne de leurs boutons de partages.

C’était quelque chose de complètement frais et nouveau, et je voulais absolument ces boutons pour le site de mon client. Comme il n’existait pas de plugin WordPress similaire, j’ai décidé de le créer pour la communauté.

En très peu de temps, le nombre de téléchargements de mon plugin WordPress a explosé et j’ai décidé d’investir plus de temps pour améliorer MashShare. J’ai commencé par vendre l’Add-On de réseaux sociaux (Note: celui dont je vous parle tout au long de mon article) pour m’aider à couvrir les coûts de développement et jamais je n’aurai pensé que je puisse en faire un business à temps plein mais rapidement j’ai compris qu’il était clair que j’allais arrêter de faire du développement pour mes clients et que j’allais me consacrer à temps plein sur la création de plugins de niveau professionnel pour WordPress.

Un chose remarquable à noter est que MashShare est le premier plugin qui a amené le design des boutons de Mashable sur les autres blogs. Quand on regarde de plus près aujourd’hui, toutes les solutions de partages sociaux offrent le même genre de boutons que MashShare. Même les grosses compagnies comme Addthis et Sharethis l’ont dans leur portfolio. Cela me rend un petit peu fier quand même.

[Vincent] : Quel est ton background académique (CV) et où habites-tu (ville ou pays est suffisant, pas besoin d’adresse :-) ?

[René] : Je suis né et j’habite toujours à Hambourg, une ville dans le nord de l’Allemagne. Mes premiers contacts avec les ordinateurs ont eu lieu en 1989/90 quand j’avais 10 ans. Au moment où le www venait juste d’être inventé par Tim Berners Lee mon oncle opérait déjà un forum de discussion avec des douzaines de modems 28.k ZyXEL. (Les plus vieux d’entre vous s’en souviendront). Ce fut aussi la première fois que j’ai entendu parler du populaire Chaos Computer Club (CCC) qui a été fondé à Hambourg. (Note : selon wikipedia, le CCC est l’une des organisations de hackers les plus influentes en Europe. Le Club se décrit plus poétiquement en tant que communauté galactique des êtres de la vie, indépendante de l’âge, du sexe, de l’origine ethnique ou de l’orientation sociale, qui œuvre à travers des frontières pour la liberté d’information)

Ce fut un tournant dans ma vie. On peut dire que c’est à partir de ce moment que j’ai été « infecté par le virus » de l’ordinateur…

Je pense que c’est la même année à Noël que j’ai reçu mon premier modem et plus tard mon premier ordinateur Pentium 60.

Parmi mes amis à l’école j’étais le seul enfant à avoir sa propre connexion téléphonique dans sa chambre donc je peux remercier mes parents sur cet avantage. Je sais qu’ils ont regretté plusieurs fois leur décision, surtout quand la facture mensuelle de téléphone était salée…

J’ai ainsi appris beaucoup à cette époque sur les ordinateurs et l’informatique en général, les topologies de réseau et le monde du hacking et du cracking.

Je m’intéresse aussi à l’électronique et j’ai créé plusieurs circuits. Cela m’a aussi appris à penser de manière plus structurée et logique, ce qui est nécessaire pour comprendre la programmation informatique.

Pour faire court, je n’ai jamais quitté l’électronique, le développement et les ordinateurs et j’ai ainsi eu mon diplôme à l’école (high school). J’ai démarré immédiatement mon premier business dans lequel je suis passé du web au développement hardware. Je ne voulais pas faire d’autres études car j’avais déjà tout appris par moi même ce qui m’intéressait. Aujourd’hui encore, je continue à apprendre de nouveaux trucs tous les jours.

[Vincent] : Combien d’heures as-tu passé à développer ce superbe plugin WordPress ?

[René] : Le travail initial et la première sortie du plugin m’a pris une journée. Mais de là jusqu’à aujourd’hui j’y ai mis des milliers d’heures pour développer tout le reste (add-ons et nouvelles fonctionnalités). Je dirais que je ne compte plus mes heures depuis que j’ai commencé.

[Vincent] : Quels sont les plus gros sites qui utilisent ton plugin ?

[René] : http://www.garminblog.it le blog officiel de Garmin Italie. Un très gros site avec 1,5 million de fans Facebook et http://www.iculture.nl le plus gros site sur iOS au Benelux

[Vincent] : Quels sont les 3 à 5 add-ons les plus populaires de MashShare ?

[René] : Le Social Networks Add-On (Note: présent ici sur mon blog) et le Responsive sont les deux plus téléchargés. La Sharebar est aussi populaire car elle permet d’afficher une barre flottante toujours visible et responsive.

Dans la dernière mouture de MashShare 3.0 j’ai décidé d’intégrer dans le coeur du plugin une version de base gratuite de l’add-on responsive, pour que les boutons de partage apparaissent de manière correcte même si la personne n’a pas acheté l’add-on Responsive.

L’add-on Responsive inclut des paramétrages premium comme la possibilité de spécifier la largeur des boutons sur les appareils mobiles donc je pense que c’est un gros avantage par rapport à la version gratuite et j’espère que la popularité de l’add-on ne changera pas suite à ma décision.

[Vincent] : Comment entrevois-tu le futur de MashShare?

[René] : La dernière mise à jour a été une grosse amélioration en terme d’ergonomie. Cela va dans la bonne direction mais je pense qu’il y a encore beaucoup d’autres choses que je peux améliorer. Un de mes objectifs est de faire connaître les excellentes possibilités d’intégration de MashShare pour les développeurs. Il y a déjà plusieurs thèmes populaires sur Code Canyon (voir aussi Theme Forest) qui utilisent MashShare. Je veux pousser encore plus la popularité de MashShare.

J’ai aussi une grande liste de demande de caractéristiques supplémentaires qui va être intégrée prochainement.

[Vincent] : Je vois que tu as développé aussi d’autres plugins. Quel est ton meilleur après MashShare ? Et peux-tu me dire si tu as d’autres projets en phase de développement?

[René] : En terme de téléchargements, mon plugin Adsense WP QUADS marche très bien. Je l’ai créé il y a 6 mois et il a déjà généré plus de 10 000 installations actives. J’ai d’autres projets en cours et j’aimerais t’en dire plus quand ce sera plus avancé ;-)

En plus du travail de développement, mon autre passion sont les simulateurs de mouvement et le Sim Racing donc si tu veux voir d’autres de mes projets, tu peux visiter xsimulator.net qui contient des centaines de tutoriels DIY sur les simulateurs de mouvement et même un logiciel de simulation gratuit à télécharger.

[Vincent] : Un mot rapide sur le futur des Réseaux Sociaux (domination Facebook) et celui du Search (domination Google) selon toi ?

[René] : J’ai récemment lu une citation de Mark Zuckerberg. Si je me souviens, cela disait quelque chose comme : « Se battre (Facebook) contre Google Plus était une guerre totale ». Je pense que Facebook a gagné une bataille mais tout le monde sait que gagner une bataille n’est pas gagner une guerre. Google et Facebook essaient chacun de leur côté de nous garder dans leur propre écosystème.
Par exemple Google utilise AMP pour empêcher l’utilisateur de quitter la recherche Google et Facebook de son côté utilise les articles instantanés pour atteindre le même objectif.
Je connais des sites dont le trafic visiteurs vient à 90% de Facebook et non de Google.
Si Facebook décide de rendre son flux de nouvelles plus propre, améliorer son moteur de recherche et mettre le champ de recherche plus en évidence, ils vont donner un coup à la domination de Google dans la recherche. Si seulement Facebook intégrait un bot qui crawle aussi les sites externes je suis pas mal sûr que de plus en plus d’utilisateurs utiliseraient Facebook Search au lieu de Google parce que les gens aiment rester au même endroit au lieu de naviguer sur différents sites.

En conclusion, les boutons de recherche sont un outil important pour accroître votre trafic sur votre site ou votre blog. Surtout avec la popularité croissante des réseaux sociaux et des petits nouveaux comme Snapchat.

[Vincent] : Merci beaucoup René d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Télécharger Mashshare maintenant en suivant la procédure de téléchargement et d’installation en haut de ce post « Comment l’installer ».