Louer un étudiant pour vos besoins en informatique, marketing et assistance virtuelle

Vincent (G+)
Marketing
4 mai 2011
12573 Views

Louer etudiant

Une nouvelle plateforme qui permet de Louer les services d’un étudiant à temps partiel, vient de voir le jour. Comme son nom l’indique, Louerunetudiant.com va rendre service aux startups et faire gagner de l’argent de poche (ou +) aux futurs diplômés encore aux études.

Le principe est séduisant pour les petites entreprises (PME, travailleurs indépendants, etc.) qui veulent se faire aider sur certains points sans pour autant dépenser une fortune auprès d’un consultant chevronné. Et surtout les domaines de compétences sont très variés :

-informatique: création de site web, logiciel, mobile, base de données, testeurs
-graphisme : design de logos, templates, illustrations, brochures
-communication : rédaction web / contenu divers / copywriters, traducteurs, création de vidéos
-marketing : études de marché, prospection commerciale, télémarketing, référencement/Seo
-assistant virtuel : secrétaire, réception d’emails/téléphone, saisie, recherches documentaires
-conseil et consultation : statistiques, finance, stratégie, ressources humaines

La plupart des offres de services tournent autour de 15 euros de l’heure (certaines à 10).

Le site est l’oeuvre de 3 étudiants : Morgan Dierstein (marketing), Florian Duchene (MBA Essec) et Guillaume Truttmann (MBA Essec), et leur startup est inspirée de l’équivalent américain Odesk.

a ecrit 7493 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


7 Commentaires to “Louer un étudiant pour vos besoins en informatique, marketing et assistance virtuelle”

  1. Diije dit :

    Ca s’appelle un stagiaire, non ? :p

  2. Et après on s’étonne que les salaires n’augmentent pas ou que les entreprises ne recrutent pas ^^ Un bac +5 à 10€ de l’heure, il y a des écoles de commerces célèbres et les meilleurs écoles d’ingénieurs dans le tas… bref pourquoi recruter on peut avoir les gens avec des compétences pour rien et sans aucune obligation.

  3. Vincent Abry dit :

    Je trouve le modèle intéressant : car c’est sûr que l’étudiant de la grande école ne restera pas à ce taux horaire longtemps.
    Mais admettons qu’une startup l’embauche pendant 1 an, et que ca fonctionne bien des deux cotés. Alors la startup n’a pas pris beaucoup de risque financier et la mission peut éventuellement déboucher sur un emploi. Si la petite entreprise n’a pas encore les reins solides pour assumer la dépense, alors l’étudiant se sera quand même forgé une belle expérience et aura gagné de l’argent de poche.
    Honnêtement, ce site aurait existé quand j’étais étudiant j’aurais peut être été le premier à m’inscrire ;-)

  4. weetabix dit :

    Certains se louaient déjà sans plateforme…
    donc rien de nouveau ds la pratique ! çà légalise juste…
    maintenant, quitte à légaliser, les revenus de ces étudiants
    sont déclarés comment ?

  5. Bonjour Vincent,

    Merci beaucoup pour l’article, c’est très sympa !

    Pour répondre au premier commentaire, les tarifs horaires sont indiqués de manière indicative, dans les faits les entreprises proposent une fourchette de budget, et les étudiants donnent leur prix. On est donc vraiment pas dans un système d’asservissement. D’ailleurs les budgets moyens sont entre 800 et 1200€, soit sensiblement plus que ce que tu gagnes quand tu fais du babysitting. Notre démarche est vraiment de valoriser le travail des étudiants pour qu’ils puissent enfin mettre leurs petits jobs sur leur CV et s’en servir pour trouver un emploi.

    Weetabix pour te répondre nous accompagnons les étudiants pour qu’ils se déclarent autoentrepreneurs ou qu’ils mettent en place une structure de facturation légale (c’est une de nos valeurs ajoutées pour l’entreprise).

    Guillaume de LouerUnEtudiant.com

  6. Claude dit :

    Bonjour,
    je trouve ce principe purement scandaleux, une concurrence déloyale ouverte, que dire des des entreprises qui paient des charges, investissent, se forment ? le donneur d’ordre n’hésitera pas à faire son choix avec des offres à 15 euros de l’heure.
    Je suis responsable d’une entreprise audiovisuelle ou nous employons des intermittents qui se trouvent dans une situation très précaire, mais dans un cadre légal, pourquoi gonfler encore insidieusement le chomage ? on surf sur le statut pourri d’auto entrepreneur qui entraine obligatoirement à payer des charges, bel avenir pour l’étudiant !
    Je pense aux graphistes, aux illustrateurs, aux photographes professionnels, qui se battent dans un contexte économique très dur, comment cette combine qui détruira forcement des emplois a trouvée une existence conforme aux lois du travail ?

  7. Lilian dit :

    j’ai payé 99 euros de caution non remboursable,
    impossible de rentrer en contact avec un étudiant pendant 15 jours…
    impossible de joindre un responsable par téléphone…
    lorsque enfin j’ai pu avoir un contact mail avec un étudiant intéressé par la mission, il a subitement arrêté tout contact…
    Aucun professionnalisme de la part du site, aucune motivation des étudiants qui doivent certainement attendre un super job, super rémunéré sur un plateau en or…