L’Opérateur FREE bloque les publicités Google Adsense à la source [cela aura duré 5 jours]

Vincent (G+)
Publicité
4 jan 2013
8500 Views

La polémique est en train d’enfler en France. L’opérateur français Free.fr est en train de se mettre pas mal d’éditeurs de sites web à dos en ayant décidé de bloquer toutes les publicités Google à la source. C’est à dire depuis la nouvelle version de sa Freebox, mise à jour le 3 janvier.

[MISE A JOUR] : Free aura réussi son coup de gueule contre Google (et coup de pub au passage). Suite à la demande de la ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin, Xavier Niel rentre dans les rangs et enlève le blocage par défaut le lundi 7 janvier.

Xavier Niel Free contre Google

image originale : wikimedia / photo modifiée de Xavier Niel, PDG de Free.

Déjà que le Web est quasi gratuit, les blogueurs et journaux en ligne vont avoir des revenus en moins désormais puisque les encarts Google Adsense n’apparaîtront plus chez les internautes qui ont comme fournisseur d’accès à Internet FREE. Il semble que Xavier Niel veuille se livrer à une guerre contre Google, mais l’homme n’étant pas si fou, il épargne le site LeMonde.fr dont il est le propriétaire, puisque le journal en ligne affiche non pas des pubs Google mais Ligatus.

La fonction « Adblock Freebox Server » de la nouvelle Freebox est carrément provocante car même de nombreux internautes s’allient avec les éditeurs web et font du bruit sur twitter pour dire qu’ils veulent voir des publicités. L’opérateur internet français veut-il jouer les régulateurs du Web ?

Bon ok, des outils (genre extension de navigateur) pour bloquer les pubs ce n’est pas nouveau, mais en mettre un par défaut chez un FAI c’est vraiment ultra osé. Surtout que Free n’est pas un petit joueur puisqu’il a 5 millions d’abonnés au service internet.

Déjà que les médias en ligne en arrachent pour tirer des revenus décents avec la publicité, si maintenant on leur supprime l’une des principales régies du marché, l’accès à l’information sur le web risque de devenir payant à moyen terme… et je ne crois pas que les internautes y gagneront.

Surtout que le blocage publicitaire n’est pas le seul à faire parler de lui depuis hier. Apparemment Free aurait également bloqué les accès au tracker statistique Google Analytics

a ecrit 7878 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


6 Commentaires to “L’Opérateur FREE bloque les publicités Google Adsense à la source [cela aura duré 5 jours]”

  1. Pourquoi c’est toujours en Europe qu’on assiste à ce genre de comportement?

  2. Joris dit :

    Mais qui a soufflé à free cette mauvaise idée ? Tous les anti pub faut qu’il comprennent que c’est grâce à la pub que le web est gratuit ! 5 millions de personne qui ne vont plus voir de pub ça va faire mal à la presse en ligne.

  3. ouguiliang dit :

    la pub sur le net, est le moyen actuel le moins « bancal » d’offrir un contenu gratuit, mais le « proxo » niel refuse cet équilibre précaire, et je pense que les visiteurs de site en pâtiront

  4. ça y est c’est décidé.Moi et un groupe de webmasters avons décidé de bloquer l’accès à nos sites à tous les clients Free qui bloqueraient les pubs google.
    Le web c’est du win-win.
    Si je ne peux rien espérer des clients Free,pourquoi les laisser bouffer ma bande passante et les ressources de mon serveur pour rien.
    Je suis pas wikipedia et je vis pas des dons.LOL

  5. Maltion dit :

    C’est un coup de pub que se paye Free et c’est tout.
    Il envoie un message à leurs abonnés pour faire croire qu’ils défendent un internet propre, sans publicité pour parasiter, et de l’autre coté ils préviennent Google qu’ils peuvent faire ça.
    Au final ils vont se faire taper sur les doigts et ils vont perdre le soutien des gros blogueurs qui jusque là les soutenaient.

    Bienvenue chez Numéricable !

  6. troir dit :

    Et dieu créa Free, et la toile connut le plus grand bol d’air qu’elle n’est jamais connue !!!!

    Fµ*k you google !! Arrêter d’enregistrer tout ce qu’on fait et après on reparlera de l’argent que leur pub fait « gagner » aux informateurs du réseaux !!

    Quand à l’information gratuite que réclame les benets et autre nigauds de service : CELA N’A JAMAIS EXISTER !!!

    Pour trouver les vrais infos, il faut travailler et tout travail mérite salaire : Je préfererais toujours payer un petite somme plutôt que de me faire pourrir le cerveau (à l’insu de mon grés!!!) par de messages mensongés censés vantés les soit-disants mérites de produits qui font plus de morts que tous les génocides réunis !!!