Les pyramides d’Égypte ont des anomalies thermiques inexpliquées


Depuis le lancement de la mission « Scan Pyramids » il y a deux semaines, des chercheurs égyptiens, japonais, français et canadiens ont détecté d’étranges anomalies thermiques dans 4 grandes pyramides près du Caire en Égypte. Mais la plus imposante d’entre elles se trouve dans la grande pyramide de Khéops sur la face est, près du sol.
Les détecteurs infrarouges servent normalement à détecter des changements de températures sur des zones voisines.

En gros, plus l’image est rouge plus la température est élevée (chaude), plus elle est bleue plus elle est froide (L’échelle : Froid/Bleu < Vert < Jaune < Orange < Rouge/Chaud). Des différences de 6 degrés ont été capturées sur les images thermiques de certains blocs des pyramides par rapport aux blocs de pierre avoisinants. infrarouge pyramide


kheops pyramide

« Le mystère des pyramides reste donc encore à percer. « Cela fait des milliers d’années qu’on les regarde en se disant qu’on les connait, mais finalement 4.000 ans plus tard on se rend compte du contraire », a pour sa part réagi Robert Voûte, un ingénieur néerlandais proche de la mission. »

Maintenant, le plus intéressant va être d’attendre les conclusions des scientifiques qui s’attendent peut-être à la présence d’une chambre secrète. A moins que ce soit autre chose… un organisme vivant ou extraterrestre :-) ?