Les plus grands échecs techno de 2012

CNN Tech a publié un Top 10 des plus gros fails de l’année 2012. Car même si on peut dire que l’année a été riche en nouveautés technologiques, il faut quand même se rappeler que dans cette industrie il y a aussi des sacrés revers. Par exemple, qui se souvient de Color….? (j’y reviens plus bas)


Bugs Apple Maps

1. L’énorme raté du lancement d’Apple Maps. Dans le genre, il était difficile de faire pire que les nombreux bugs des Apple Plans, une vraie honte pour la Pomme. Heureusement Google est arrivé en sauveur opportuniste avec son app Google Maps.

2. L’introduction en bourse de Facebook. Quel fiasco. En quelques jours l’entreprise a perdu près de 18% puis jusqu’à 50% de sa valeur quelques mois plus tard, avant de remonter un peu en fin d’année (-31% par rapport au prix de 38$ de l’IPO de mai).

Facebook Fiasco

3. Google Nexus Q. Une boule censé être un lecteur multimédia mais qui ne sert à rien. Elle aurait été abandonnée. Jamais entendu parlé de mon côté, désolé ^_^

4. L’application mobile Color. Supposé être une révolution, ce réseau social sur mobile n’a jamais levé ni intéressé suffisamment d’utilisateurs. Après 41 millions de dollars investis dès le départ, la startup fermera ses portes le 31 décembre 2012. Ca c’est quasiment une fin du monde.

5. Groupon. L’achat groupé : effet de mode qui s’essoufle. Résultat : l’entreprise a perdu 75% de sa valeur en bourse.

6. SOPA. Ce projet de loi américain fut l’un des plus grands fails de l’Internet en 2012.

7. Les applications de géolocalisation trop envahissantes. Savoir qui est à côté de nous (merci le GPS) et partage les mêmes intérêts cela peut être intéressant mais aussi très perturbant et gênant, surtout pour les femmes qui se font contacter par des individus louches… Exemple avec l’app de rencontre Skout.

8. Airtime. Les fondateurs de Napster se sont complètement plantés avec cette app sur Facebook. Résultat: seulement 10 000 membres actifs quatre mois après le lancement.

9. Draw Something. L’application de dessin a connu un départ canon (50 millions de téléchargements en deux mois) mais cela s’est vite essouflé…

10. Fail de stars sur les réseaux sociaux. Même si tu es une célébrité, tu ne peux pas raconter n’importe quoi sur Twitter. Exemple avec Chris Brown qui a envoyé promener tout le monde lorsqu’il a gagné son premier Grammy Awards. Manque de classe…

[via]

  • ouguiliang

    Je me pose la question du pourquoi de l’essoufflement de Groupon. N’est-ce pas réellement intéressant pour l’acheteur ?

  • La chouette

    LE plus grand Flop du web a quand meme été l’introduction de FACEBOOK en bourse, la société a été survalorisé, la Mode Facebook va t’elle retombé en 2013 ?

  • Doume

    Mais non, l’introduction de Facebook en bourse n’a pas été un flop, au contraire. Arriver à surévaluer une action comme ça a été fait est un véritable prodige, une remarquable manipulation de la crédulité humaine, quelques années après  » l’explosion de la bulle internet « . Pour tout dire, je m’attendais à une dégringolade bien plus importante de la valeur du titre.