Les Japonais viennent d’inventer la farce extrême

C’est le genre de caméra cachée que beaucoup n’aimeraient pas subir.. Vous allez comprendre pourquoi. Le comédien japonais Toshiaki Kasuga travaillait aux pieds du Mont Fuji, et la veille précédent le choc de sa vie avait été très arrosée. Il dormait profondément (en plus il faisait très froid)… ce qui a laissé le temps à l’équipe de farceurs professionnels d’attacher sa maisonnette à deux câbles reliés à deux grues, d’attacher la « victime » dans son lit, puis de le propulser 50 mètres en l’air façon saut à l’élastique à son réveil le matin suivant…


japon camera cachee elastique

Ces japonais sont fous!

vidéo originale, via kotaku