Les intriguantes structures de dés de Tony Cragg

L’artiste britannique Anthony Cragg réalise des sculptures peu communes avec comme élément de construction… des petits dés.


Sculpture des

Au départ chimiste, l’homme se tourne vers l’art en 1969 avant d’entrer dans le prestigieux Royal College of Art quatre ans plus tard et entamer une carrière de sculpteur. Depuis, Tony Cragg a reçu de nombreux prix, a été élu membre de l’Académie des arts de Berlin, ouvert un parc de sculptures en Allemagne en 2008 (Skulpturenpark Waldfrieden), a été invité par le Musée du Louvre il y a deux ans, et il donne depuis cette année un cours de Sculpture et Langage au Collège de France. Bref, tout un CV!

des3

« Tony Cragg réalise de grandes compositions et des œuvres où s’affirme le volume : en effet, héritier des nouveaux réalistes, du pop art ou du néo-dadaïsme, comme en témoignent certaines de ses œuvres, Cragg joue aussi avec les objets que le monde industriel rejette. De ce fait, cela l’amène vers la fin des années 1980 et le début des années 1990 à empiler des objets selon leur taille ou leur matériau, selon leur couleur aussi, comme si l’œuvre se créait naturellement selon ce simple geste de tri préliminaire. Au milieu des années 1980, il travaille simultanément le verre, le bois, la pierre ou le bronze évoquant l’univers de la science, des cultures ou des paysages. [wikipedia] »

des7

des9

des2

des4

des5

des6

des8

des10

des11

des12

des13