LeBonCoin : Interview avec Antoine Jouteau et Olivier Aizac

Voici une petite interview que j’ai réalisé auprès d’Olivier Aizac et Antoine Jouteau, respectivement directeur délégué et directeur du développement du site LeBonCoin.fr, l’un des plus gros sites de petites annonces français et qui est aussi l’un des sites les plus visités de France.


Olivier Aizac, Antoine Jouteau, Bonjour et merci de m’accorder cette entrevue.

Quand LeBonCoin a t-il démarré et qui en sont les fondateurs ?
Olivier Aizac : Le site a été lancé en avril 2006. Il reprend le concept du site suédois Blocket.se, référence de la vente entre particuliers en Suède.

-Etes-vous une société indépendante ?
Antoine Jouteau : Leboncoin.fr est une filiale de 2 groupes média, Spir Communication, groupe français spécialisé dans la presse gratuite de proximité et Schibsted, groupe de presse norvégien.

-Combien y a t-il de personnes employées à temps plein chez Le Bon Coin ?
O. A : L’équipe compte aujourd’hui une quinzaine de personnes en charge des évolutions du site.

-LeBonCoin est un site au design minimaliste, est-ce voulu et pensez-vous que cela a un lien avec votre succès ?
O.A : Le principe du site est de proposer une interface extrêmement simple pour un public internaute de plus en plus large et pas forcément expert en informatique. Cette simplicité d’accès est certainement une des clés du succès du site.

-Parlons Statistiques. Quel trafic quotidien leboncoin.fr génère t-il (VU, pages vues) et combien d’annonces y sont déposées ?
A. J : Leboncoin.fr c’est chaque jour plus de 2,2 millions d’utilisateurs qui consultent plus de 150 millions de pages vues et déposent plus de 300.000 annonces : en l’espace de 3 ans, c’est devenu l’un des 15 sites les plus visités de France.

-Sur quel(s) support(s) repose votre modèle économique ?
O.A : Notre principale source de revenus provient des options payantes permettant aux utilisateurs du site de donner plus de visibilité à leurs annonces pour vendre plus efficacement. La publicité nationale et locale et les services aux professionnels constituent le reste de notre chiffre d’affaires.

-Qu’entrevoyez-vous pour le futur ? vous faire racheter ? vous développer dans d’autres pays ou faire l’acquisition de concurrents ou sites complémentaires ?
A.J : Le site est la filiale de 2 industriels du secteur qui, me semble-t-il, ont bien l’intention de développer fortement leurs activités sur le marché de la
petite annonce en ligne. Leboncoin.fr compte d’ailleurs déjà de nombreux petits frères en Europe et en Asie et notamment en Italie (subito.it), au Portugal (custojusto.pt) ou en Malaisie (mudah.com).

-J’habite à Montréal (Québec). Est-ce qu’un LeBonCoin Québec est à l’ordre du jour prochainement ?
O .A : La Belle Province… cette décision dépend des choix de la direction de Schibsted. Mais la dynamique du marché canadien de la petite annonce en ligne est en tous cas très excitante.

Merci pour votre temps.

20 Comments

  1. francis 4 janvier 2010
  2. Vincent Abry 4 janvier 2010
  3. Morgane 6 janvier 2010
  4. Valentin 8 mars 2010
  5. Bert 2 avril 2010
  6. Max 10 février 2011
  7. Pierre 3 avril 2011
  8. Hubert 25 juin 2011
  9. jacqueline 17 août 2011
  10. sabine 21 novembre 2011
  11. Vincent Abry 21 novembre 2011
  12. Gérard 7 décembre 2011
  13. alain 13 mars 2012
  14. alain 19 mars 2012
  15. fanche 6 avril 2012
  16. fanche 22 avril 2012
  17. villedanne jean 2 mai 2012
  18. Luis 29 mai 2012
  19. bulldog 22 mai 2013
  20. Candé 26 mai 2013