Le Web Social se mobilise mais peut-il sauver Troy Davis ?

A 19h ce mercredi heure de l’Est (1h du matin jeudi en France) sera exécuté aux Etats-Unis Troy Davis, un noir américain de 42 ans accusé d’avoir tué un policier blanc en 1989 à Savannah en Géorgie. Sur les réseaux sociaux, c’est l’ultime combat pour essayer de sauver l’homme de la peine de mort.


Si le Web Social peut contribuer à libérer des peuples de dictatures, pourquoi ne serait-il pas capable de sauver un seul homme ?

Troy Davis

Tout reste possible, les pressions sont nombreuses (en provenance de pays comme la France, des personnalités américaines comme George W. Bush, Jimmy Carter ou un ex directeur du FBI, des organismes de soutien, des manifestations sur toute la planète, le support des internautes, etc.) mais le temps manque cruellement.

Sur twitter, c’est la folie, les messages de soutien pleuvent sur le tag #TroyDavis.

Le pire dans cette histoire, c’est que l’accusé n’est sans doute même pas coupable. L’homme clame son innocence depuis toujours et il n’y a aucune preuve contre lui. C’est comme s’il servait d’exemple pour on ne sait trop quoi…