Le Web est-il mort ?

Web-graphique


Curieuse illustration et interprétation du trafic Web depuis 1990 sur Wired.

Selon Chris Anderson et Michael Wolff, le trafic web pur est en fort déclin, le trafic p2p en légère pente et celui relié à la vidéo est en train d’exploser.

Mais peut-on vraiment analyser l’usage du web en observant seulement la consommation de bande passante ? Non bien sûr, le raccourci est un peu trop radical même s’il peut donner une idée non négligeable de ce qui est en train de se passer.

Clairement, vidéo+internet, c’est gros et ca va l’être encore plus, mais pour avoir un graphique plus juste je préfère largement celui de Boing Boing, beaucoup plus réaliste et comment dire.. plus à l’échelle. Rien ne décline, tout progresse et la vidéo se démarque clairement.

Internet Graphic

  • André Léger

    Et dire que la plupart des apps mobile utilisent le Web pour se connecter aux divers API (e.g. http://api.twitter.com/1/users/show.xml?screen_name=andreleger). Oui, ça peut-être fait parti du Web « invisible », mais le Web quand même selon moi.

  • BG Denis

    Il y a quelques temps, je mentionnais que ce ne sont pas les journaux et livres qui sont menacé mais bien l’écriture! Le nivellement par le bas de l’éducation et la progression constante du vidéo créeront une nouvelle forme de communication orale et vidéo.

    L’invention de Gutenberg n’est qu’une transition vers une méthode plus efficace de communication.

    À suivre.