Le temps de visite sur Google+ ridiculement faible

Alors qu’hier il y avait un débat à propos de l’article de Capital qui disait que Google+ était un « échec et un loupé magistral« , voilà qu’aujourd’hui une étude de Comscore vient hypothéquer la magnifique percée du réseau social de Google.


Bon déjà, mettons les choses au point : dire que Google+ est un raté magistral est totalement dénué d’objectivité. Avec 100 millions d’utilisateurs en seulement 8 mois, si on qualifie Google Plus de « raté« , cela signifie que la langue française ne veut plus rien dire.

Deuxième chose : l’analyse de Comscore relayée par WSJ révèle par contre des statistiques déprimantes pour G+.

Les utilisateurs de Google + passent 3, 3 minutes par mois sur le site, alors que ceux de Facebook en passent 7,5 heures.

La différence est tout simplement gigantesque (un ratio de 136 fois). Ce qui peut paraître inquiétant pour GooglePlus, c’est que le temps passé sur le site diminue de mois en mois : il était de 5,1 minutes en novembre 2011 et de 4,8 minutes en décembre.

Maintenant remettons les choses en perspective : avec une base d’utilisateurs qui ne cesse de croître exponentiellement, nul doute qu’avec les moyens dont dispose le géant californien, celui-ci sera capable de trouver rapidement une solution à ce problème.

Surtout que si l’on se met à comparer Google + avec Twitter, ce n’est pas si catastrophique : les tweetos passent 21 minutes par mois sur Twitter. (Et pour Myspace encore moins : 8 min)

Edit: ces statistiques ne tiennent pas en compte l’utilisation des réseaux sociaux mentionnés sur mobile

Temps moyen passé sur site

  • Louis

    L etude n’est pas pertinante du fait que google est un ensemble d’outils contrairement a facebook et a twitter.
    L’utilisation de google+ se fait sur un tas de site google sans forcement etre sur la page google+ mesuré.
    C’est comme dire que la page Latitude de facebook ne fonctionne pas car personne ne click sur son lien alors que tout le monde l’utilise dans ses propres pages.

  • Amigux

    Moi je trouve ça assez normal. Facebook est désormais bien ancré dans les habitudes de bientôt 1 milliard de la population mondiale ! Tout le monde ne jure plus que par ça à la maison, dans les transports (c’est fou d’ailleurs le nombre de gens que je vois se connecter au site à la charte bleu sur leurs smartphones quand je prends le métro !) Ce n’est pas un nouveau venu qui va inverser la tendance, même sorti tout droit des fourneaux de la première puissance du Web… Je ne comprends même pas d’ailleurs comment Google a osé sortir un concurrent direct à Facebook, après pourtant l’échec, bien cuisant lui, de Google Buzz.

  • daymo

    @amigux
    Je suis complètement d’accord avec vous, si ce n’est pour la dernière phrase, à savoir « Je ne comprends même pas d’ailleurs comment Google a osé sortir un concurrent direct à Facebook ».
    En effet, il parait incensé de tenter une quelconque concurrence avec FB pour ne pas le citer. Cependant, étant LE grand du web, qui se fait un max de blé avec les pubs adwords et qui récolte un nombre inimaginable de données des utilisateurs du WWW, il est concevable qu’à la vue des $$$ gagnés avec un utilitaire tel que FB, Google tente sa chance non ?
    De ce fait, contrairement à vous, je comprends pourquoi ils ont osé même si, on est d’accord, ce n’est pas voué au même succès.
    Cependant … la possibilité de joindre tous les outils google reste leur force (picassa, etc. )