Le robot canadien HitchBOT part à la conquête des USA

Le célèbre robot canadien auto-stoppeur HitchBOT (son Twitter) qui a déjà réussi une première fois à traverser avec succès le Canada, s’en va une nouvelle fois à la conquête de l’Amérique via le voisin du sud, les États-Unis.


Créé par David Harris Smith de l’Université McMaster de Hamilton et Frauke Zeller de l’Université Ryerson de Toronto, hitchBOT a parcouru l’an dernier 10 000 km à travers le Canada en auto-stop depuis Halifax en Nouvelle Écosse jusqu’à Victoria en Colombie Britannique, le tout en 26 jours seulement et grâce à 19 personnes qui l’ont pris en stop. Depuis le robot a fait un petit tour en Allemagne et aux Pays-Bas, pour parfaire son entraînement, avant la grande traversée des USA.

Hitchbot Canada

Hitchbot US

robot auto stoppeur

hitchbot auto stop

Le BBQ du départ pour l’aventure américaine, avec sa famille :

BBQ Hitchbot

Cette fois le robot est parti le 17 juillet du Peabody Essex Museum (PEM) de Salem (près de Boston) dans le Massachusetts et sa destination est l’Exploratorium de San Francisco en Californie. HitchBOT va emprunter les autoroutes américaines et il va passer par Times Square (New York City), le Millennium Park dans l’Illinois, le Mount Rushmore dans le Dakota du Sud, le Grand Canyon en Arizona, Las Vegas et Hollywood.

Sa Bucket List complète est ici :

HitchBOT Bucketlist

« Le robot est équipé de modules de reconnaissance vocale et d’expression orale, de caméras et d’une connexion Internet. On peut suivre ses pérégrinations sur les réseaux sociaux et sur son site officiel m.hitchbot.me«

Pour suivre son aventure américaine, c’est ici.