Le plus grand mensonge de tous les temps [Internet]

Vincent (G+)
Humour
9 fév 2012
1123 Views

Qui ira contredire cette affirmation ? Si ce n’est les 0,01% qui lisent l’intégralité des textes de conditions d’utilisation ou autres règles de confidentialité sur Internet ^^

plus grand mensonge internet

C’est bien là l’un des plus grands problèmes de la création de comptes sur le Web : les règles devraient se limiter à quelques lignes et non à des dizaines de pages (quand elles ne sont pas en anglais en plus).

Juste sur Google par exemple, les conditions d’utilisation font 4730 mots et celles sur la vie privée 2100 (il faut approuver les deux avant de pouvoir se créer un nouveau compte).

image adaptée en français de « The Biggest Lie ever »

a ecrit 8070 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


7 Commentaires to “Le plus grand mensonge de tous les temps [Internet]”

  1. Benoît dit :

    Je comprends ce que tu veux dire mais à un moment donner la simplification à ses limites… Tu ne peux pas faire des CGU en quelques paragraphes car justement tu veux qu’elles soient complètes et couvrent tous les champs possibles. Trop simplifier risque justement de créer de la confusion en cas de recours ou au pire créer des généralités.

  2. Jamais lue la moindre CGU, et pourtant j’en ai coché une sacrée quantité ! Mais à défaut de les raccourcir, au moins pourraient ils peut-être les rendre plus digestes, en ajoutant dans images, une mise en page plus agréable… Enfin bon, si on s’en fiche, on s’en fiche, et des images n’y changeront pas grand chose.

  3. Louis dit :

    Si l’objectif des CGU est de se couvrir au maximum et de laisser le moins de possibilité aux utilisateurs, autant les ecrire en une seule phrase : « On fait ce qu’on veut sur notre site et vous n’avez aucun droit. ». Court, simple et efficace.

  4. Benoît dit :

    C’est pas qu’une question de se couvrir mais aussi d’être précis pour l’utilisateur en cas de doute ou question notamment… On se rappelle notamment les reproches fait à certaines entreprises qui n’étaient pas précisent dans leurs CGU sur la question de la vie privée, gestion des images…

  5. Vincent Abry dit :

    @Benoit : le problème dans 10 pages de CGU est qu’une entreprise peut mettre ce qu’elle veut avec des tournures de phrases à double sens, et qu’on sait pertinemment que personne ne lira ces conditions d’utilisation.
    L’idéal serait peut-être des CGU préliminaires qui tiennent en quelques lignes et qui invitent ensuite dans un deuxième temps à approuver la version finale.

  6. Louis dit :

    L’objectif premier d’un GPU est pour une compagnie de se couvrir contre tous les problemes possibles. La redaction d’un GPU a pour but d’exclure tous les droits des utilisateurs sans qu’ils ne s’en rendent compte pour ne pas qu’ils s’en plaignent.
    Les compagnies font croire que les GPU sont la pour les proteger mais en fait servent surtout a proteger les comagnies de leurs utilisateurs.

    De toute facon, les GPU terminent toujours par : « ce texte peut etre soumis a un changement à n’importe quel moment et c’est de la responsabilité à l’utilisateur de s’en apercevoir. » ce qui fait que les textes sont adaptés au fur et a mesure que les evenements arrivent.

    Ces textes sont totalement hypocrites et souvent allant a l’encontre des lois de protection du consommateur et de la personne des pays des utilisateurs. Ils servent juste à la compagnie d’outre passer les lois.

    Puisque l’objectif est de degager toute responsabilité de la compagnie, autant mettre directement la phrase que j’ai ecrite précedement : « On fait ce qu’on veut sur notre site et vous n’avez aucun droit.”.

  7. Zoilo dit :

    La ou beaucoup se font avoir (pas nous, les éditeurs de ces textes…) c’est qu’un texte en anglais n’est pas forcement recevable en France, on peut avoir signé mais au tribunal dire qu’on ne sait pas lire l’anglais et encore moins lire l’anglais juridique.
    Évidement ça concerne peu de textes vu que la majorité sont traduits mais souvent mal traduits…