Le grand mirage de Facebook pour les marques et les marketers : préparez-vous à une chute du trafic organique et des partages

Depuis cet été, certains s’en sont peut-être rendus compte, les partages de Facebook n’ont jamais été aussi importants sur de nombreux sites médias et blogs. Des sites comme Buzzfeed et Upworthy ont explosé en terme de trafic. Puis soudainement, il y a quelques jours Facebook a discrètement annoncé un léger changement à son algorithme pour ce qui est censé apparaître en premier dans le flux d’actualités de ses utilisateurs.


source image : renren.com

source image : renren.com

Le changement est subtil (suppression des memes, mise en avant de vraies news) mais les conséquences vont être énormes. Car ce n’est qu’un début. Passons à la suite :

D’abord Facebook a ouvert les vannes, envoyant du trafic par millions aux sites internet. Puis dans sa dernière annonce, le réseau social a mentionné qu’il allait mettre en avant les articles de grands médias. Mais ce n’est qu’un arbre qui cache la forêt, car selon le site Adage, attendez vous chères marques, éditeurs et marketers à voir le trafic organique de vos pages chuter dans le futur.

Le réseau social va nous servir la même stratégie que Google nous a servi avec Adwords/Panda (et Penguin pour affiner ceux qui seraient passer entre les mailles ^^). Au début on donne du trafic gratuit afin d’attirer les internautes et les marques. Puis un simple changement d’algo et le party est terminé…. Juste histoire de rappeler qui est le maître. (comprendre les ingénieurs de Facebook et non pas les éditeurs)

Maintenant le message de Facebook est clair : il va falloir acheter de la publicité pour être visible dans le newsfeed. Ce qui me fait dire que l’action de Facebook va être un excellent investissement dans le futur puisqu’il faut s’attendre à ce que le CPM/CPC explose dans les mois à venir (Google a fait la majeure partie de son argent avec sa régie publicitaire). Pour ce qui est de l’expérience utilisateur, c’est autre chose. Les gens se sont inscrits sur Facebook avant tout pour voir ce que font leurs amis, mais bientôt on va leur servir de la publicité à profusion tout en repoussant toujours un peu plus loin les mises à jour naturelles… Et c’est pourquoi je pense que c’est une erreur monumentale à long terme pour le réseau social. Les utilisateurs vont quitter progressivement pour se trouver une autre plateforme plus transparente (l’algo du newsfeed est top-secret, tout comme celui de Google) et sans pub. Twitter risque donc de gagner en popularité… jusqu’à ce que eux aussi nous servent plein de publicités car n’oublions pas qu’avec la récente introduction en bourse, les investisseurs veulent voir l’argent rentrer. Google+ devrait donc également regagner des parts de marché à moyen terme. Quand je vois que ma base fan de G+ est aussi grosse que celle de FB, je me dis que Google Plus n’a pas dit son dernier mot…

Pour en revenir à Facebook, ce qui est dommage ce sont tous les efforts (et l’investissement) mis par certains sites et marques pour se créer une énorme base de fans qui risque de tomber à l’eau… La prochaine étape va t-elle être de développer des profils personnels ? oui et non, il ne faut pas oublier qu’un profil facebook est limité à 5000 contacts.

La dernière solution pour se faire connaître ? payer.