Le Google Phone un échec ?


Selon le cabinet Flurry, le Google Phone Nexus One serait proche du flop.

D’après ses estimations de ventes, en 74 jours il se serait vendu 135 000 Nexus One (prix dévérouillé 529 dollars, téléphone vendu uniquement chez T-Mobile aux USA) alors que sur la même période lors des débuts du iPhone, Apple en avait vendu 1 million à 600 dollars (pour le 3GS le million a été atteint en 1 semaine). Et le Motorola Droid légèrement mieux que l’iphone : 1.05 million à 200 dollars.


Nexus iPhone Droid

Par contre si on compare les ventes sur la première semaine on a des chiffres différents: (écart plus marqué entre Google Phone et iPhone, et iPhone 3GS loin devant le Droid)

Google Phone – 60 000
Motorola Droid – 250 000
Apple IPhone 3Gs  – 1 600 000

Ne s’appelle pas Apple ou iPhone qui veut…

  • Jérémy

    Personnellement je ne pense pas que le Nexus One soit vraiment un échec, peut être que Google ne visait pas les mêmes ventes que l’iPhone.
    On peut imaginer que pour le moment ce ne soit qu’une phase de test à grande échelle pour déterminer les améliorations à apporter au Nexus Two.

  • francis

    Je dirais oui et non, je ne pense pas que le nexus avait pour but de dépasser l’Iphone car ce n’est pas la même philosophie. Je pense qu’il a été fait uniquement pour lancer android il faudrait maintenant comparer la montée android par rapport à l’iphone et aussi et surtout par rapport aux smartphones windows qui sont 10 fois plus nombreux que les Iphones la plupart des geeks oublient de le dire mais c’est la réalité pour 10 smartphones sous windows pour un iphone.

  • Mathieu

    C’est bien de reprendre les informations sur les autres sites Internet mais c’est bien d’analyser l’information.

    Le Google Phone n’était dispo qu’aux US (ou presque) et que sur le réseau de T-Mobile.
    Quand il sera dispo au niveau mondial, on pourra comparer les chiffres.

    Maintenant que la version AT&T/Rogers est dispo c’est déjà mieux.
    La version Verizon et Sprint s’en viennent sous peu (officiel).

    Donc, l’expérience « Google Phone » telle quelle a été imaginée par Google commence à être une réalité aux US. À savoir, des téléphones ouverts, libres et débloqués disponibles pour tous (indépendamment de votre opérateur mobile).

    Le modèle d’un téléphone à 530$ est audacieux car peu de monde fait le calcul du coût de revient total (téléphone+forfait 3 ans) au moment de choisir un nouveau téléphone.
    La plus part des consommateurs croient que le iPhone 3GS ne coûte que 199$.

    Désormais, vous pouvez acheter votre téléphone (comme vous acheter un PC) puis aller voir un opérateur mobile pour prendre un forfait SANS ENGAGEMENTS et changer pour moins cher ou/et mieux quand vous voulez.

    Ça prendra un moment avant les consommateurs comprennent ça … faudra qu’ils commencent par arrêter de se laisser abrutir par le matraquage publicitaire.

  • Jerome

    Il n’est pas vendu chez T-Mobile, mais uniquement en ligne… Chez T-Mobile (aux états-unis, j’y suis) on ne peux même pas le voir ou l’avoir dans les main!

  • Antoine

    Il faut également noter que le second téléphone ne pourra pas s’appeler Nexus Two vu que la marque nexus est déposé par une autre société ;) problème de droit d’auteur quand tu nous tiens.

    Ensuite effectivement, le téléphone n’est vendu qu’aux USA avec l’opérateur Verizon chose qui ne facilite pas les ventes.

    Ensuite Google ne dispose pas comme Apple de milliers de points de ventes dans le monde, je pense que c’est aussi à prendre en compte.

    Google démarre dans ce domaine et je trouve que comme premier téléphone, il démarre plutôt bien je trouve je parle ici de la qualité du téléphone et non des ventes ;)