Le CNES dévoilera publiquement ses archives sur les OVNIS

Le Centre National d’Études Spatiales (CNES) dévoilera publiquement dès la fin de ce mois-ci ses archives d’apparitions d’OVNIS (objets volants non identifiés) sur son site internet.


La mise en ligne sera progressive et comportera 100 000 pages numérisées et 3000 procès verbaux de gendarmerie.

Les amateurs du genre, dont je fais partie peuvent se réjouir de l’apparition d’une telle mine d’informations. Les archives sont celles des 30 dernières années et on ne s’attend pas à des informations extraordinaires, mais il sera toujours intéressant de les parcourir.

Du Gepan au Geipan

Le GEIPAN

En 1977, s’appuyant sur les travaux personnels d’un ingénieur du CNES, le Directeur Général du CNES crée un groupe d’étude, le Gepan. Sa mission : entreprendre des travaux de recherches sur ce que l’on appelle communément les OVNI. Ces travaux sont menés sous l’égide d’un conseil scientifique. Les travaux du Gepan se poursuivent jusqu’en 1988, date à laquelle il est remplacé par le Sepra. La nouvelle structure a en charge les PAN mais aussi la coordination des rentrées atmosphériques artificielles, c’est-à-dire des débris d’engins spatiaux. En 2000, le Sepra revient à sa mission initiale et se recentre sur l’étude des Pan, mais ne dispose que de moyens très limités. En 2001 un audit est commandé par le Directeur général afin de statuer sur l’avenir de cette activité au CNES. En 2005 le GEIPAN est créé et remplace le Sepra.

Définitions (CNES):
OVNI : Objet Volant Non Identifié
PAN : Phénomène Aérospatial Non identifié
GEPAN : Groupe d’Etudes des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés
SEPRA : Service d’Expertise des Phénomènes de Rentrées Atmosphériques
GEIPAN : Groupe d’Etudes et d’Information des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés
COPEIPAN : Comité de Pilotage des Etudes et de l’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés