Le Business des médicaments et anti-dépresseurs [infographie]


Même si l’on sait que la France est la championne du monde de consommation d’anti-dépresseurs et de psychotropes, le reste de la planète n’est pas loin derrière. En fait c’est tout un système qui est volontairement poussé par l’industrie du médicament et des pharmaceutiques auprès des médecins et psychiatres. Mais pas seulement : nous n’avons jamais été aussi déprimés qu’aujourd’hui. C’est Twitter qui le dit. Trop de Facebook peut-être ?

Business Medicaments


L’infographie ci-dessous retrace le portait de l’évolution et de la surconsommation des médicaments aux Etats-Unis. Pas juste les anti-dépresseurs mais aussi tous les autres médicaments délivrés par un médecin.

Un américain sur deux prend des médicaments, et presqu’une américaine sur 4 prend des pillules relativement à un problème de santé mentale.

[D’ailleurs à ce propos petite parenthèse, aujourd’hui au Québec, Bell se mobilise pour la cause des maladies mentales. Saviez-vous que chaque jour, 500 000 canadiens s’absentent du travail pour cause de maladie mentale, sous une forme ou une autre? Voyez toutes les autres statistiques similaires sur le site dédié, vous allez être surpris]

Les antidépresseurs, ca peut aider mais il faut savoir qu’il y a aussi des effets secondaires non négligeables : mal de tête, baisse de libido, gain de poids, nausée, insomnie, et anxiété.

Qui alimente le marché du médicament aux US ?

Les pharmaceutiques d’une part, mais aussi la FDA (oui oui) qui nourrit l’industrie en recevant 260 millions de dollars par année pour approuver les études. Sans oublier l’avant dernier maillon de la chaine, les médecins qui dans 50% des cas avouent avoir prescrit des médicaments en sachant que ceux-ci n’aideraient probablement pas la personne à guérir…

Mais pourquoi alors? parce que les compagnies pharmaceutiques les paient… Il faut savoir qu’un psychiatre gagne deux fois plus d’argent en prescrivant des médicaments qu’en envoyant son patient suivre une psychothérapie…

D’un côté, un monde de plus en plus stressé et anxieux qui a besoin de réconfort, et de l’autre une industrie entière qui s’en réjouit. La boucle est bouclée.

Medicaments Consommation

[via]

  • Michael

    C’est incroyable tous les chiffres qui sont communiqués dans cette infographie. Je n’imaginais pas qu’autant de médicaments étaient distribués alors que de nombreux médecins approuvent leur manque d’intérêt. D’autre part, on voit que les effets secondaires de ces traitements peuvent être très néfastes pour la santé. Je me demande s’il existe quelque part une infographie similaire présentant les chiffres relatifs à la France.