Le Blu Ray devrait l’emporter sur le HD-DVD

Vincent (G+)
Technologie
9 jan 2008
916 Views

Blu Ray contre HD-DVD

Ca bouge dans la guerre du DVD haute définition.

Avant-hier au CES 2008 à Las Vegas les Studios Warner ont annoncé qu’ils abandonnaient le format HD-DVD.

Le format HD-DVD soutenu par Toshiba s’enfonce encore un peu plus face au Blu-ray de Sony.

Il se vendait déjà deux fois plus de Blue Ray dans le monde que de HD-DVD.

Avec la Warner qui quitte le navire, c’est un dur coup pour Toshiba.

Une rumeur a même circulé que Paramount quitterait aussi le navire mais elle a été démentie par l’intéressé.

Cependant, c’est une question de semaines d’après Bill Hunt, editeur de Digital Bits, pour que Paramount et Universal adoptent aussi uniquement le format Blu-Ray.

Sony crie déjà victoire, il équipe ses consoles de jeu PS3 avec un lecteur Blu-Ray intégré.

Quant à Microsoft, il pourrait adopter le format Blu Ray assez rapidement sur sa XBox si c’est le choix des consommateurs et que Toshiba abandonne la partie.

Affaire à suivre, il n’y aura qu’un gagnant.

a ecrit 7754 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


3 Commentaires to “Le Blu Ray devrait l’emporter sur le HD-DVD”

  1. Sébastien C. dit :

    Les acheteurs du lecteur HD-DVD externe de la XBox 360 vont s’en mordre les doigts, ou ceux qui ont investi dans un lecteur de salon. C’est vraiment dommage pour eux.

    Une fois de plus Sony a su imposer son standarts, certes pas seul, mais la PS3 aura joué un rôle prépondérant dans cette affaire à n’en pas douter, comme ce fut le cas pour le DVD à l’époque de la PS2. Visionnaire Sony ? ou simple grand manipulateur ?

  2. PapyGeek dit :

    Enfin, le clan Bluray a quand même bien bluffé avec la paramount. Ce mensonge a fait du tort au HD-DVD, ça pourrait presque se jouer la dessus!

    Sinon, il y a quand même eu beaucoup de lecteurs HDDVD vendus aux USA… C’est vrai que ça serait ballot pour les acheteurs. Sans parler des portables Toshiba équipés en lecteur HD-DVD.

    Bref, soit tout le monde rentre dans le camp du bluray rapidement, soit on ne fera pas sans les lecteurs hybrides.

  3. TASSAN dit :

    C’était cousu de fil blanc d’avance. Tant qu’il y avait la guerre des formats, avec aucune victoire à l’horizon, il ne fallait pas miser sur une plate forme plutot qu’une autre. Si on regarde seulement l’aspect technique et la qualité nécessaire à la HD enregistrée. Il y avait à se poser la question toute simple. Le laser rouge qui a fait le CD et le DVD ne pouvait pas suivre en terme de capacité. En informatique c’est pareil, on ne peut faire tourner un processeur à plusieurs GHz avec une gravure faite pour des processeurs à 250 Mhz. Donc je me suis dit qu’à terme, si le HD DVD l’emportait, il y aurait eu à refaire le saut vers du laser plus fin dans moins de 5 ans. Donc heureusement qu’on a pas recommencé la même bourde qu’avec la VHS, le plus mauvais des formats enregistrés, que l’on s’est traîné comme un boulet pendant des lustres. Déja le DVD que l’on percevait en 1994/95 comme l’aboutissement des aboutissements du film en vidéo, pêche déja par des fourmillements et des mégablocs et ne délivre qu’une définition standard en 320 000 pixels. Quand on y regarde de plus près il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Et pourtant il est arrivé sur le marché il y a peine 10 ans.
    L’acheteur n’écrit pas l’histoire on lui fait croire cette fable et on lui dit que c’est ce qu’il y a de mieux. Et parfois ce qui est présenté comme bon s’avère mauvais. Il n’y a aucune précipitation à avoir en toute circonstance. Car ce ne sont jamais que des investissements qui partent fumée et qui ne sont pas mortels. Mais ce qui est un vrai gâchis, c’est la perte de temps et le gaspillage que cela entraîne.
    Le bluRay nous emmène vers sommets en terme de capacité. N’oublions pas que ce que l’on appelle image HD pour la télévision provient de capteurs de caméra au mieux en 1920X1080 pixels. Sur les triCCD HD cela donne plus de 6,2 millons.
    Le cinéma qui tourne de plus en plus en Full HD (capteur équivalent 35 mm), tutoie les 4520 X 2540 pixel soit 12 millions de pixels en cinéma en mono CCD. Là on ne joue plus dans la même cours. Et quand on veut parler cinéma numérique c’est ce qui arrive tout doucement.

    PS je n’ai pas d’action chez SONY