La Landing Page expliquée

Manpack lander


La Landing Page en bon (ou mauvais) français c’est une « page d’atterrissage« , c’est à dire une page de destination après avoir cliqué sur un lien ou une publicité. Cette « LP » a un seul objectif : pousser le visiteur à effectuer une action concrète ou encore transformer le visiteur en acheteur (landing page = page de vente, dans ce cas).

On l’appelle aussi « lead capture page » ou « lander » en anglais.

Parmi les buts ou conversions recherché(e)s par une Landing Page on peut citer comme exemples :

-s’inscrire via un formulaire à une newsletter, un webinaire, une conférence …
-regarder une vidéo
-effectuer un achat
-suivre la personne ou l’entreprise sur Twitter, Facebook, Instagram, Google+ …
-s’abonner au fil RSS du blog
-signer une pétition
-télécharger un ebook

La Squeeze Page

C’est en quelque sorte une pré-landing page qui a pour unique but de récolter des emails Optin, pour ensuite tenter de vendre un produit via une page de vente ou pousser la personne à effectuer une action concrète via une vraie Landing Page. En général la Squeeze Page contient un minimum de contenu pour que l’internaute ne soit pas distrait et qu’il ne fasse qu’une seule chose bien précise : fournir son email. En 2011 les moteurs de recherche comme Google ont pénalisé ce genre de pages au niveau SEO car elles avaient trop de contenu peu informatif.

Le savais-tu ? L’origine historique de la Landing Page

L’orgine de ces drôles de pages remonterait à 2003 lorsque Microsoft et son département IT a souhaité booster les ventes en ligne marginales de son logiciel Office. Ca c’est ce que raconte la page de Wikipedia mais il me semble en avoir vu bien avant (1997, 1999?) comme par exemple sur le site SiteSell du médecin et pro du marketing montréalais Ken Evoy.

La vidéo Landing Page de Copyblogger

Comme le résume très bien la vidéo de Copyblogger ci-dessus, il y a une chose à retenir : 1 landing page = 1 goal. C’est à dire ne proposer qu’un seul objectif par landing page. Un et pas plus, pour un % de conversion maximum.

Test A/B

Pour voir quelle landing page fonctionne le mieux (taux de conversion le plus élevé sur ce que l’on souhaite accomplir), il est essentiel d’utiliser des Tests A/B, entre plusieurs landing pages différentes ou à l’intérieur d’une même landing page avec des variantes sur les images, le texte, les couleurs, les formulaires, les positionnements, etc.

test_AB

Combien de Landing Pages faut-il tester ?

Les entreprises qui utilisent 40 Landing Pages multiplient par 12 le nombre de leads générés par rapport à celles qui en utilisent de 1 à 5.  Même entre 31 et 40 landing pages, cela engendrera jusqu’à 7 fois plus de leads qu’entre 1 et 5. (Source : conversionxl)

Nombre de Landing Pages

Les outils de création de landing page pour marketeurs

OptimizePress : l’un des seuls dans la liste ci-dessous qui requiert un seul paiement unique au lieu d’un abonnement mensuel, à partir de 97$ en frais unique pour 3 sites. Vient avec des gratuités (une trentaine) et possibilité d’en acheter des supplémentaires au besoin. Avantage : s’intègre facilement à WordPress en tant que thème ou en tant que plugin. Possibilité de se créer une page d’accueil landing page sur un blog par exemple, mais aussi des pages de vente, de remerciement, de zone membre, de webinaire, d’événement et bien plus encore. Optimize Press est plus qu’un simple créateur de landing pages, c’est tout un écosystème. Permet de relier facilement un autorépondeur comme Aweber à la page d’atterrissage. Le testing A/B peut être effectué à l’aide de Google Analytics.
Si vous êtes habitués à WordPress, c’est le service de landing pages qu’il vous faut. En plus je dois dire que leurs designs sont très variés et particulièrement jolis.

OptimizePress

ThemeForest Landing Pages : un vaste choix sur Envato Market, prix unique qui peut être aussi considéré comme un avantage si l’on regarde son portefeuille de près.

Envato Landing Pages

Leadpages : débute à 17$ par mois (si vous prenez 2 ans) ou 25$ par mois (si vous payez pour 1 an) pour nombre de landing pages illimitées. C’est l’un des services les plus populaires et les plus appréciés des blogueurs et professionnels du marketing aux USA. A partir du niveau Pro, vous avez accès aux Tests A/B et au programme d’affiliation mais il faut débourser entre 42 et 49$ par mois, ce qui peut facilement rebuter celui qui veut se lancer dans les expériences de landing pages. Avantage : Leadpages héberge les pages et permet de créer plus facilement et rapidement des landing pages sans avoir besoin de les intégrer dans un blog WordPress. Idéal pour récolter des emails plus vite et créer des pages externes qui feront la promotion de votre cours ou produit que vous vendez.

Leadpages

Instapage : débute à 29$ par mois pour visiteurs/pages/domaines illimités. Test A/B à partir de 55$ par mois.

Unbounce débute à 49$ par mois pour 5000 visiteurs et A/B tests inclus

Kickofflabs : débute à 39$ par mois, pour 10 000 visiteurs et 1 campagne, domaines personnalisés illimités

Lander : débute à 22$ par mois, pour 3000 visiteurs et 1 site, A/B testing inclus

Pagewiz : débute à 29$ par mois pour 5000 visiteurs et 2 domaines personnalisés, tests A/B compris

Exemple de landing page pour une université australienne :

Landing Page exemple

Un autre bel exemple pour le service de transport par covoiturage Lyft :

Lyft

Une superbe landing pour Edupath :

edupath

Une page d’atterrissage pour Outbrain :

Outbrain

Landing Page pour Manpacks :

Manpacks

La Landing Page courte (Short Form) vs longue (Long Form)

En règle générale les courtes sont plus populaires mais l’usage est différent de ce qui est fait avec les longues. On utilise la courte lorsqu’on a un produit simple à proposer, une demande d’information, une inscription à un webinaire gratuit, un abonnement à une newsletter ou un ebook gratuit (récolter des emails), aimer une page facebook, regarder une vidéo, télécharger une application gratuite ou signer une pétition par exemple. On utilise la version longue lorsque l’on a un produit cher à vendre (100$ et +) et que l’on a besoin de se justifier ou bien lorsque le lecteur / futur acheteur n’a pas encore conscience de la solution que vous allez lui proposer à son problème.

Highrise

Homepage ou Landing Page ?

La page d’accueil d’un site ou d’un blog est efficace pour les personnes qui ont entendu parler de vous ou sont déjà venues sur votre site dans le passé alors qu’une landing page est plus destinée à des prospects et inconnus à qui vous voulez vendre un produit ou offrir en essai des goodies gratuits (newsletter, ebook, etc.). Vous avez peu de temps pour convaincre alors il faut aller directement à l’essentiel. Par contre il n’est plus rare de voir des homepages transformées en landing pages sur certains sites. Cela peut être particulièrement intéressant à mettre en place, même sur un blog, lorsqu’on a un seul produit ou une grande ligne directrice à faire passer et que l’on veut se présenter rapidement.

  • Patrick

    Bonjour Vincent,
    Pour optimizepress, il y a un paiement unique mais tu dois aussi payer chaque année pour les mises à jour +- 45$.

    Je fais une expérience en ce moment, mon site est devenu une page avec un article et une capture, rien d’autre :)

  • Salut Patrick. Oui Maj mais pas forcément obligatoire j’imagine? (je suis nouveau chez eux). Il y a aussi les design supplémentaires à payer en extra, autant pour OptimizePress que Leadpages, c’est pas très cher mais des petits coûts en plus.
    Pas mal ton expérience, je suis en train de réfléchir à faire une landing pour ma home et laisser le reste tel quel. Faut que je cogite ça ;-)

  • Patrick

    Pas obligatoire en effet mais dans la dernière version de WordPress, OP ne fonctionne plus, donc obligation de mettre à jour. Mais +- $45 c’est pas exagéré avec les nouveautés qui apparaissent.

    Je teste ma homepage un bout de temps et puis je te dirais ce qui se passe