La lente agonie du Blackberry

RIM


Ok le titre est un peu exagéré. Mais pas trop. Il est temps que RIM se bouge. Alors que cette société canadienne basée à Waterloo en Ontario a popularisé le smartphone avec la réception d’emails grâce à son Blackberry, aujourd’hui l’entreprise peine à suivre la concurrence.

Research in Motion a sorti son premier Blackberry en 2002. En ce temps là posséder un tel appareil c’était considéré comme « hot », très tendance.
9 ans plus tard, le Blackberry passe plus pour un objet préhistorique (les fans du joujou de RIM ne vont pas m’aimer*) ou un dinosaure qui n’aurait pas su évoluer (d’ailleurs il faut que je songe à changer le mien.. probablement pour Android d’ici quelques mois).

Aujourd’hui, l’entreprise canadienne décroche de -21% à la Bourse de Toronto, et sa valeur a été divisée par 2,5 depuis le mois de février (de 69$ à 27$ en 4 mois). Conséquence directe de l’annonce hier de ses résultats de ventes et de ses prévisions, qui ont de quoi inquiéter. En effet le bénéfice net est en baisse de -10% depuis 2010 et le chiffre d’affaire s’est établi à 4,49 milliards pour le premier trimestre de l’année fiscale 2011 alors que les analystes attendaient 5,15 milliards. De plus la société a annoncé d’importantes coupures à venir dans ses effectifs. Au cours de ce premier trimestre il s’est vendu 13,2 millions de BlackBerry et 500 000 tablettes Playbook (seul signe encourageant, alors que les prévisions tablaient plutôt sur 400 000).

Dans le même temps, le 6è plus gros investisseur de Research in Motion, la firme d’investissement montréalaise Jarislowsky Fraser, vient de vendre 50% de ses 10,2 millions d’actions. Selon ce que rapporte Bloomberg, Stephen Jarislowsky aurait déclaré que « la direction de RIM se repose sur ses lauriers et que Apple est bien plus efficace au niveau marketing que Research in Motion ».

A lire aussi : Why Apps, not Apple, are killing Blackberry

*bon finalement je ne suis pas tout seul à le penser : Jeff Kvaal de Barclays Capital évoque en parlant des produits de RIM, « une gamme de produits défraîchie et vieillissante« .

  • Amauri

    C’est vieillissant parce ce qu’il n’y a plus d’innovation et plus de marketing.. Pas vu une seule pub à la télé pour la Playbook, Apple de ce que côté est très, très en avance sur RIM.

    A voir comment ils vont réagir.

  • Groundzero1

    vent de panique? je panique pas….vous paniquez vous? je bouge pas de Rim,ils vont rebondir plus vite que vous ne le pensez!