La France parmi l’élite de l’espionnage de technologie américaine ?


Ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’ancien boss de la CIA sous George W. Bush et ex-secrétaire à la Défense de Barack Obama Robert Gates : une quinzaine de pays utilisent l’espionnage pour récupérer des données sur les technologies américaines…

Robert Gates


Et parmi ces pays on retrouve aux premiers rangs la Chine et… la France.


« Interrogé sur les plus grands ennemis des Etats-Unis en termes de vols de technologie, il a donné une réponse attendue et prévisible : la Chine. C’est sur l’ennemi numéro deux que Robert Gates a davantage surpris. « Il y a probablement de douze à quinze pays qui volent notre technologie », a-t-il déclaré au Conseil des Relations étrangères . « Si l’on prend les plus capables en la matière, tout de suite après les Chinois, on trouve les Français qui opèrent depuis longtemps », a-t-il lancé. »

Voilà une affirmation qui sonne comme une onde de choc car tout le monde n’était pas forcément au courant que les français étaient des experts, au même titre que les chinois, dans l’espionnage et le vol de données.

Propos rapportés lors d’une entrevue accordée au conseil des Relations Etrangères à New-York mercredi :

« Robert Gates explique que lorsqu’il se trouve en face d’hommes d’affaires, il leur demande : « ‘Combien d’entre vous sont allés à Paris pour affaire ?’. Les mains se lèvent. ‘Combien d’entre vous prennent leur ordinateur portable ?’. Les mains se lèvent. ‘Combien d’entre vous prennent leur ordinateur portable pour dîner ?’. Peu de mains se lèvent. » Depuis des années, confie Robert Gates, les services de renseignement français entrent par effraction dans les chambres d’hôtels d’hommes d’affaires américains, et subrepticement dérobent les données de leurs ordinateurs. Celles-ci peuvent alors être utilisées par des entreprises françaises. »

Et apparemment cette complicité Gouvernement-Entreprises dure depuis l’époque de Louis XIV.

sources : lesechos, thediplomat