La Fausse mort du SEO [infographie]

Voici une superbe infographie qui a le mérite de s’attarder sur les rumeurs annoncant la mort du référencement web (SEO), vus par les différentes catégories d’acteurs de l’industrie, qui en fait, font la promotion de cette mort pour s’auto-promouvoir (pas fou, eh!^^ faut bien gagner sa croûte non?).


SEO will never die

La mort de Google et du Search remonte à 1997, autant dire qu’il n’y a rien de nouveau ici…. puis en 2003 la mise à jour Google Florida avait de nouveau relancer la machine à rumeurs. En 2011, cette fois on en était sûr, tout était terminé avec l’arrivée du bulldozer Panda…. mais c’était sans compter sur le débarquement de Penguin.

Bon, on ne se cachera pas, les filtres Panda et Penguin ont fait énormément de dégâts depuis l’année dernière et ils ont même conduit à des pertes d’emplois pour des business en ligne qui ont pris -75, voire -95% de trafic en pleine figure. Le seul gagnant dans l’histoire c’est bien Google et il le sera encore pour quelque temps. Mais est-ce pour autant la fin du SEO ? non pas forcément, c’est juste que les règles du jeu changent une nouvelle fois. Aujourd’hui il faut rajouter un énorme volume de contenu, une bonne dose de SMO (faire du bruit sur les réseaux sociaux) et de création vidéo pour s’assurer de rester au top. Mais le SEO n’est pas mort, il devient juste un peu plus difficile et se professionnalise (il est aussi plus cher ou plus payant, dépendant si on est le client ou une agence web/un consultant).

Il est clair que ce qui se faisait il y a quelques années avec zéro budget, plein de volonté et du travail est à oublier aujourd’hui. En 2012 il ne suffit pas de travailler, il faut effectuer une veille permanente, ruser, être un génie du marketing et avoir un budget minimum en réserve (pour la création, le contenu et le SEO & liens sponsorisés) pour décoller. N’oublions pas non plus que tous les gamins qui avaient 10 ans en l’an 2000 en ont maintenant 22 et certains ont déjà leur startup avec plusieurs employés. Tous nos enfants d’aujourd’hui naissent avec une tablette dans les mains et à l’adolescence ils auront déjà lancé 10 sites :-) Bref tout ca pour vous dire que la concurrence va être féroce, et que le SEO n’est pas mort. Non il va juste être un peu plus compliqué qu’hier. Et demain il sera forcément moins facile qu’aujourd’hui.

Bon je m’égare là, revenons au sujet principal : voici la fausse mort du SEO illustrée et vu par le graphiste, le hater, le startuper, le blogueur, le journaliste, le rédacteur freelance, l’expert en social media, les professionnels des relations publiques, les make quick money guys, les webmarketeurs, les white hat, les BH, les gourous d’Adwords, et pour finir les clients qui achètent des prestations seo de mauvaise qualité et viennent se plaindre ensuite (style 3000 backlinks en 10 minutes chrono). Bref personne n’est épargné. Tiens il faudrait bien que je songe à annoncer la « VRAIE » mort du SEO dans un prochain article, histoire de me faire de l’auto-promo moi aussi ^_^.

[Cliquez pour voir en grand]

The Death of SEO.

[via SEOBook]

  • LE juge

    Le SEO n’en finit plus de mourrir, tous les ans nous avons notre dose d’updates et de haters qui nous enterre de plus en plus profond… me demande si je vais pas monter un boite nommée « Zombie SEO » un de ces 4 moi

  • Vincent Abry

    @lejuge : il y a certainement un truc à faire avec ca ;-)

  • Loïc

    En effet, si à chaque nouveau filtre ou update de l’algorithme Google certains crient à la mort du SEO c’est peut-être qu’ils n’arrivent tout simplement pas à s’adapter et à renouveller leurs méthodes !

    Pour ma part, je n’ai pas encore trouvé de moyen plus stable et efficace que le SEO pour attirer les internautes via les moteurs de recherche ;)

  • lereferenceur

    J’espere qu’il va pas mourir hein, j’aimerais bien en faire mon metier ^^

  • Mariabel

    @Le Juge : Et hop là un petit référenceur qui vient chercher son backlink ! Dès qu’il voit le mot SEO et une case Comments … Il fond dessus… Tiens, gamin, voila un deuxième lien !

  • Pierre

    Salut,
    Je ne sais pas si le SEO peut mourir pour le moment, par contre je m’inquiètes un peu de la suite avec les résultats naturels qui tombent à 7, parfois même 4 sur certaines requêtes, sincèrement c’est tout bonnement hallucinant et le travail qui va suivre derrière ne sera que plus complexe.
    Donc finalement on y arrive en prenant notre temps, pas à coup d’algo, mais à coup de massue.

  • Prêt immobilier

    Si le SEO n’est pas mort, nombre de référenceurs abandonnent en revanche ce métier suite aux derniers attaquent de Panda et Penguin… Ils ont pas su anticiper ces 2 P.P. Et comme le soulignait l’article, c’est le marketing qui reprend le pas ! On attend toujours le troisième P. (Porc épic ? Panthère ? Pélican ?)

  • Festival musique

    Pour ma part, je n’ai pas le sentiment d’être pénalisé par les 2P.