La définition du Web 3.0

Les Gourous du Web livrent déjà bataille pour la définition du Web 3.0

Francis Pisani synthétise le combat que se livrent virtuellement Jason Calacanis, entrepreneur web et blogueur et Tim O’Reilly le père du Web 2.0.


Selon Calacanis, la définition officielle du web 3.0 (quelle modestie!!) est « la création de contenu de grande qualité et de services produits par des individus doués utilisant la technologie de web 2.0 comme une plateforme« .

Faux réplique O’Reilly : le contenu du web modéré par d’autres personnes ca n’est pas nouveau.

D’après Nova Spivack le web 3.0 ne sera pas le web sémantique mais l’utilisera en partie. Selon lui le Web 3.0 sera concentré sur le back-end de l’Internet, la mécanique invisible à l’utilisateur et qui fait fonctionner le front-end. Spivack définit le web 3.0 comme la troisiéme décennie du web, de 2010 à 2020. (Web 1.0 de 1990 à 2000, Web 2.0 de 2000 à 2010). Ouais.. hum si c’était si facile ;-)

La définition de Calacanis est légèrement biaisée : elle ressemble beaucoup à la définition de Mahalo, son nouveau moteur de recherche dont les résultats sont édités par des humains.

Qui peut prédire à quoi ressemblera le web 3.0 ou simplement le web dans 10, 20 ans ?

Et si il n’y avait plus de Web ? Si le Web et la TV fusionnaient et que la TV l'emporte? Plus d’ordinateur, plus besoin d’être assis à son bureau en tapant sur un clavier mais à la place on « parlerait » à notre WebTV, de vive voix ou par la pensée ? On peut toujours rêver.

Selon vous, qui a raison : Spivack, Calacanis, O’Reilly, Vinton Cerf avec le mobile, l’IPWTV ou personne ?

2 Comments

  1. klossowsky 11 octobre 2007
  2. Hub 18 juin 2009
  3. Pingback: La guerre des néologismes, la défaite du sens : Le blog d'Antoine Dupin 26 juillet 2010