Kodak au bord de la faillite

Après 30 séances sous la barre des 1 dollar l’action, Kodak a reçu un avertissement comme quoi il ne respectait plus les règles imposées à Wall Street. L’entreprise a 6 mois pour corriger la situation. Le titre est coté actuellement à 48 cents sur le NYSE (le titre valait 92 dollars en février 1997).

Selon le Wall Street Journal, l’entreprise s’apprête à se placer sous le chapitre 11, la loi de protection sur la faillite aux Etats-Unis, d’ici les prochaines semaines. Après la progressive descente aux abîmes, c’est maintenant la banqueroute qui paraît imminente, à moins d’avoir un sauveur de dernière minute.


Kodak

Il ne reste plus qu’à la compagnie ses 1100 brevets, convoités, et qui valent encore 3 milliards de dollars, mais qui n’ont pas encore trouvé preneur.

Et dire que Kodak a été fondé en 1880 par George Eastman…. Dans ses heures de gloire, l’ancien numéro 1 mondial de la photographie avait plus de 75 000 employés au milieu du 20 è siècle (seulement 18 000 en 2010).

C’est triste de voir une telle marque à terre. Force est de constater que l’avénement du numérique et des smartphones équipés d’appareils photos a été mal vécu par l’entreprise américaine, qui n’a jamais su négocier le revirement technologique assez rapidement par rapport à la concurrence.

Rien n’est encore perdu puisque la compagnie devrait se faire prêter un milliard de dollars pour survivre encore un petit peu pendant la procédure de faillite. A la fin de cette année aussi, est attendu un jugement qui pourrait attribuer 1 milliard de dollars à Kodak dans un procès sur l’utilisation non autorisée de ses brevets par Apple et RIM.

Kodak Eastman

Kodak, une page d’histoire sur le point de se tourner ?

photos : wikipedia

2 Comments

  1. Hiper-tofu 5 janvier 2012
  2. ouguiliang 9 janvier 2012