Kappea ferme


kappea fermeture

Kappea ferme ses portes après 3 ans d’existence.


Kappea fut ma première aventure de startup sur le web en 2007, la première société dans laquelle j’étais associé avec 4 autres personnes.

Le service de mise en relation entre acheteurs et vendeurs (ou encore petites annonces inversées) était un excellent concept. Malheureusement cette idée était trop en avance pour bousculer les mentalités et inverser le modèle classique.

Nous aurions pu continuer encore quelques mois, quelques années mais le manque de fonds et surtout l’absence d’un modèle économique viable a eu raison de la société.

Je me suis retiré il y a quelques mois.

Ce fut une superbe aventure, un joli buzz à l’époque et une participation au concours de Pierre Chappaz, des interviews, etc.

Je vous invite à lire les archives qui restent ici sur ce blog et qui parlent de Kappea : /news/kappea

Pour moi même s’il y a un peu de nostalgie, ce n’est pas un échec mais plutôt une étape qui m’a permis d’aller plus loin. Le sentiment d’échec n’est pas une option possible. On tente des trucs, on se casse la figure mais on se relève toujours 10 fois plus fort. Des millions d’entrepreneurs se sont lancés, ont fermé puis ont rebondi sur autre chose. Quand un enfant apprend à marcher, il tombe, puis se relève. Un jour il finit par marcher pour de bon. C’est la même chose pour le Web et l’entreprenariat.

Je tiens à remercier mes 4 anciens associés qui ont partagé l’aventure Kappea avec moi et particulièrement Joël Bohrer, le fondateur.

  • Yann COLLOT

    Bonjour,
    Effectivement, l’idée était bonne et simple. Travaillant actuellement sur un modèle économique ‘free’ en provenance directe du Numérique pour l’adapter à l’économie des salons, je vous demande quelles devaient être les principales ressources financières de kappea? Je vous remercie de votre réponse sans toutefois me dévoiler tous les secrets du projet.
    Cordialement