Jeux en ligne: La ruée vers l’or peut commencer le 1er janvier 2010

La loi Woerth du 5 mars 2009 confirme l’ouverture de la France aux jeux en ligne tels que les paris sportifs, les courses hippiques et le poker (pas pour le casino) pour le 1er janvier 2010.


Une ruée vers l’or pour les opérateurs et affiliés de ces plateformes.

Mais attention la bataille s’annonce vraiment rude. Les gagnants seront ceux qui mettront le plus d’argent en marketing et réussiront à se démarquer de la concurrence.

Que dit cette loi exactement ?

-il faut obtenir une licence pour exercer
-les gains des joueurs (reversements) sont plafonnés entre 80-85% (un avantage pour la Française des jeux qui était à 70% avant)
fiscalité: 7.5% pour les paris sportifs et paris hippiques (alors qu’en Italie c’est 3.75%, en Angleterre 1.5% et à Malte 0.5%), 2% pour le poker en ligne
-1% des paris sportifs iront au CNDS (Centre national pour le développement du sport) 
-une partie des revenus ira au centres d’aide à la dépendance aux jeux

Les paris en ligne seront donc très encadrés. L’organisation illégale de jeux en ligne en France sera passible de 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

A noter que le marché français est évalué à 3 milliards d’euros par an.

  • Jeff

    C’est pas trop tot…

  • joe

    Pourquoi pas les machines à sous cela serias ou pourais être bien si bien encadrer