Il y a de grandes chances que les extraterrestres soient en fait des intelligences robotiques

intelligence robotique


Et si l’alien moyen que l’on attend toujours de rencontrer (certains l’auraient déjà vu) n’était pas une créature verte aux grands yeux ou un sympathique E.T. pourvu de tissus mous mais plutôt une intelligence artificielle ou un robot super évolué ? C’est en tout cas ce à quoi il faudrait plutôt s’attendre selon l’étude «Alien Minds» de Susan Schneider, une prof de Philosophie à l’Université du Connecticut.

« Susan Schneider rejoint ainsi les thèses d’astronomes comme Seth Shostak, Directeur du Centre de recherche de la NASA sur l’intelligence extraterrestre ou SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), de l’astrobiologiste, toujours de la NASA, Paul Davies, et du responsable de l’astrobiologie de la Library of Congress Stephen Dick. Ils considèrent tous qu’une intelligence dominante dans le cosmos est probablement artificielle. » source: slate

Après tout, cela paraît tellement logique : l’avenir de l’homme est de toute évidence la machine, l’homme étant constitué de tissus biologiques qui ont une date d’expiration, il y a plus de chances de voir perdurer dans l’espace des intelligences robotiques supérieures comme espèces dominantes du cosmos.

«La plupart des gens voient les aliens comme des icônes, les imaginant comme des créatures biologiques mais l’argument n’a aucun sens face à l’échelle du temps», déclare Schneider à Motherboard. Selon Seth Shostak : «J’ai fait le pari avec des dizaines d’astronomes que si nous captions un signal extraterrestre, il s’agira d’une vie artificielle. A partir du moment où une civilisation invente la radio, elle est à 50 ans d’inventer l’ordinateur, et ensuite probablement à 50 ou 100 ans d’inventer l’intelligence artificielle. A ce moment-là, les cerveaux mous et spongieux deviennent un modèle obsolète».
«Je ne suis pas en train de dire que nous allons rencontrer des processeurs IBM dans l’espace. Mais en toute probabilité, cette intelligence sera bien plus sophistiquée que ce qu’un être humain peut imaginer» rajoute Susan Schneider.

D’après le scientifique Stephen Hawking, le cerveau humain pourrait être un jour copié sur un ordinateur et l’intelligence artificielle (ou la singularité technologique selon Ray Kurzweil) pourrait mettre fin à la race humaine, mais force est d’avouer que si cette intelligence arrive de l’espace, cela pourrait se faire bien plus vite que l’on pense.

La retransmission de la présentation d’Alien Minds, que la NASA doit publier prochainement, est visible sur cette page.

h/t : motherboard