HP et Autonomy : Parfum de scandale

HP a perdu 12% aujourd’hui à la bourse de New York. En cause : une charge de 8,8 milliards de dollars dont une perte nette de 6,9 milliards $ pour le seul quatrième trimestre fiscal de 2012. Perte qu’Hewlett Packard aurait passé comme dépréciation d’Autonomy, une firme de logiciel britannique rachetée pour 12 milliards de dollars en octobre 2011 (montant réajusté, la somme initiale annoncée était de 10,3 milliards en août).


HP Autonomy

Le géant américain de l’informatique et de l’électronique a accusé dans un communiqué de presse la firme britannique d’avoir truqué ses comptes et états financiers avant son rachat l’an dernier.

La CEO actuelle Meg Whitman est en furie, et elle a décidé de faire une plainte à la SEC, le gendarme boursier américain, et auprès de son équivalent au Royaume-Uni, la FSA. Pour rajouter un peu plus de parfum de scandale à l’affaire, le FBI va aussi se pencher sur le dossier. Une procédure judiciaire civile et criminelle a été entamée.

Concernant la fraude financière supposée, 5 milliards de dollars seraient directement liés aux chiffres d’Autonomy et 3 milliards aux actifs dépréciés.

Sur l’année 2012, le CA d’HP a reculé de 5% à cause de sa branche PC, en grande difficulté à cause de la hausse des ventes de tablettes et smartphones.

HP a t-il payé trop cher pour Autonomy ?

D’après Jonathan Weil de Bloomberg, l’explication de fraude fournie par Hewlett Packard n’a pas de sens et tendrait à dire que HP veut faire passer ses pertes sur le compte d’Autonomy. Cependant la propre explication de ce journaliste ne semble pas si pertinente non plus et les lecteurs de Bloomberg ne se gênent pas de le mentionner dans les commentaires.

En fait l’explication la plus plausible pourrait être simplement que HP a payé trop cher pour l’éditeur de logiciels (10 fois les revenus annuels) et que le management de l’époque a commis de grosses erreurs. Plus le recul actuel de la branche PC. Ca fait le tour des problèmes de la compagnie.

  • fran6t

    D’avoir annoncé aussi qu’ils arrêtaient la branche PC est certainement pour bien plus, nous avons une boutique de bénévole qui vendons des cartouches d’encres, mais aussi de l’informatique quand l’annonce fut faite nous avons alors de-référencé les PC HP de notre catalogue et j’imagine que pas mal l’avait fait aussi. C’est triste je pense notament aux employés qui rament derrière après des âneries de dirigeants pareilles.