Historique : un ordinateur se fait passer pour un humain et réussit le test de Turing

Eugene Goostman est un adolescent russe de 13 ans qui vient d’Odessa en Ukraine. Et aujourd’hui il a réussi le célèbre test de Turing. Sauf que cet ado n’est pas humain, c’est un ordinateur. Et c’est la première fois qu’un ordinateur est capable de résoudre ce fameux test.

Eugrene Goostman

« Le test de Turing, du nom de son inventeur, le pionnier britannique de l’informatique Alan Turing, est censé déterminer si un logiciel est doué de pensée et capable de reproduire l’intelligence humaine. Ce test, qui résiste aux ordinateurs depuis sa création, en 1950, est considéré comme l’un des Graal de l’intelligence artificielle.
Le dispositif de ce test est le suivant : le programme doit donner la réplique, par clavier interposé, à des juges humains, pendant des sessions de discussion de cinq minutes. A l’issue de ces échanges, les juges doivent dire si leur interlocuteur était un humain ou un robot. Si le programme informatique parvient à convaincre 30 % au moins des humains, le test est considéré comme réussi. »


Alan Turing

« Cinq programmes étaient mis au défi, samedi 6 juin à la Royal Society de Londres, et seul « Eugene » est parvenu à passer le test avec succès, en convainquant 33 % des juges. » [lemonde]

Un pas de géant dans l’histoire de l’informatique et celle de l’intelligence artificielle.

source: University of Reading