Google va pénaliser les sites e-commerce de mauvaise qualité

Les sites avec du contenu de mauvaise qualité ont eu le droit au méchant Panda, les sites suroptimisés ont pris une claque par Penguin et bientôt, ce seront les e-commerçants qui vont déguster. En gros cela veut dire que tous les petits sites e-commerce pas assez travaillés risquent de faire les frais du nouveau filtre de Google.


Trusted Store

C’est Matt Cutts qui a parlé de cette future mise à jour durant une conférence au SXSW à Austin (Texas) il y a 2 jours.

« Nous allons lancer au courant de l’année une mise à jour concernant les sites marchands qui tiendra compte de la qualité de ceux-ci car nous ne voulons pas que des sites de faible qualité soient bien classés dans les pages de résultats de notre moteur de recherche. »

Autrement dit, Google va pénaliser les ecommerçants comme il l’a fait avec les sites à faible contenu il n’y a pas si longtemps. Et pour tenir la route, il faudra être solide, à tous les niveaux, et si possible avoir le portefeuille bien rempli. Car je doute qu’un petit e-commerçant seul dans son garage puisse rivaliser avec des gros pure-players.

Parmi les qualités (artificielles ou naturelles, à vous de juger) selon SEW, il faudra certainement pour rester dans le top du classement avoir un budget conséquent d’Adwords, être présent sur Google Shopping (et pas juste depuis hier), être certifié Google Trusted Stores, avoir un bon score de site marchand (« Seller Rating »), être une marque déjà connue, avoir des magasins locaux, livrer à temps, avoir bonne réputation et non pas plein de commentaires négatifs ou de clients insatisfaits, avoir un site ultra-rapide, … Bref, il faudra frôler la perfection dans un maximum de domaines pour se classer parmi les meilleurs.

Bonne chance à tous. On dirait que la diversité du web d’il y a 5 ans est passé à la vitesse supérieure sur Google, vers un web réservé aux marques (Google est-il un futur Pages Jaunes?) et à un business comme dans la vraie vie : seuls ceux qui ont du cash, l’intelligence de battre la concurrence, ont des équipes dévouées sauront garder le cap. Les autres, les petits poissons vendeurs comme les petits blogueurs s’en iront tranquillement. Triste, mais réel.

  • Erwan

    mais c’est un peu déjà le cas non ? Penguin a dynamité aussi quelques sites ecommerce.

    En tout cas il ferait bien de nettoyer un peu son index des sites de contre-façon qui parasitent les requêtes des grandes marques de luxe.

  • Steeve C

    Mouai, Prestashop, et zou….

  • jorge

    google réinvente petit à petit le « minitel »…;)
    et bientôt pour lancer un site de ecommerce sur la toile va couter plus cher en Adwords que ouvrir une boutique en vrai..