Google supprime 20% de l’effectif de Motorola Mobility


C’est par l’entremise de son plus récent formulaire envoyé à la U.S. Securities and Exchange Commission que le géant Google confirme la suppression de 4000 emplois au sein de sa filiale Motorola Mobility.

Motorola Mobility


De telles mises à pied représentent près de 20% de la force de travail de ladite division. Plus de 66% des pertes d’emplois seront effectuées hors des États-Unis. Le portail The New York Times rapporte même que ces suppressions d’emplois débutent dès aujourd’hui.

Dans la même veine, près du tiers des bureaux internationaux de Motorola Mobility fermeront. Le fabricant entend également simplifier son offre de produits dédiés à la mobilité pour se tourner vers la commercialisation de téléphones intelligents innovateurs qui se vendent à meilleure marge bénéficiaire.

Google s’attend à subir des charges de restructuration ne dépassant pas 275 millions de $US relativement à cette réorganisation administrative. D’ailleurs, Motorola Mobility confirme que les employés concernés recevront des indemnités de départ généreuses.

Au moment de l’acquisition de Motorola Mobility par Google en août 2011 pour une somme de 12,5 milliards de $US, le nombre d’employés du premier (19000) représentaient alors 60% du nombre total d’employés du second.

De par cette acquisition, Google s’est assuré de bénéficier des droits sur le portefeuille de 17000 brevets de Motorola, protégeant ainsi son système d’exploitation Android et consolidant du même coup son rapport de force face aux autres fabricants de téléphones intelligents propulsés par Android.

À l’heure de rédiger ces lignes, cependant, Apple et Samsung demeurent les principaux bénéficiaires de la prolifération des téléphones intelligents, les deux géants récoltant ensemble près de 90% des profits générés dans ce secteur.

Sources: Business Insider, U.S Securities and Exchange Commission

  • Inter Web Actu

    Mais dites moi, comment peut on supprimier 4000 emplois comme ça? Pourtant Google se porte bien, à ma connaissance…