Google répondra aux questions au lieu de lister des liens vers des sites web

Nouveau changement majeur en perspective pour Google. Cette fois on ne parle pas d’une mise à jour Panda mais d’une modification radicale de la présentation des résultats.


Au lieu d’afficher des listes de liens vers des sites internet, Google répondra désormais aux questions directement en haut des résultats, quand il saura la réponse. Et des réponses il en a en stock puisque son nouvel algorithme sémantique basé au départ sur la technologie de Metaweb racheté en 2010 (Freebase), a déjà 200 millions de questions dans sa base de données. En comparaison l’index anglais de Wikipedia en a « seulement » 3,9 millions…

Google Evil

Comme le dit le Wall Street Journal, ce changement devrait être le plus important du moteur depuis sa création et il va affecter négativement (perte de trafic visiteurs) des millions de sites internet dans le monde. Car contrairement aux ajustements Panda, Google n’enlèvera pas du trafic à certains sites pour le redistribuer à d’autres (impact nul au final) mais enlevèra carrément 10 à 20% du trafic total pour conserver les visiteurs chez lui… Concrètement cette proportion représente plusieurs dizaines de milliards de requêtes par mois.

Et par la même occasion Google augmentera le temps passé sur son site (plus de fidélisation pour mieux servir des pubs) ainsi que ses revenus puisqu’il mettra des publicités autour des textes de réponses.

En gros Google ira aspirer toutes les réponses qu’il peut sur le web, pour les redistribuer directement en haut de ses pages plutôt que de rediriger vers les sites internet qui en parlent. Bien sûr je caricature car les liens existeront probablement toujours mais ceux-ci seront relégués en-dessous, le plus bas possible de préférence…

Pour le moment on parle de réponses à des questions courantes comme :

-« Quelle est la capitale de la France? »
-« Lac Tahoe » : Google renverra comme réponse le lieu exact, la température, l’altitude, la carte etc… au lieu de renvoyer à des sites comme il le fait actuellement (vers le site du centre d’information touristique, wikipedia, cartes, des blogs de voyageurs, etc.).
-« Quels sont les 10 pays les plus peuplés au monde ? » Google renverra directement la liste top 10.

etc.

Mais par exemple qu’arrivera t-il à tous les e-commerçants de ce monde si Google décide d’afficher sur une requête de style « iPad » toutes les caractéristiques du produit avec une publicité autour ou un lien d’achat affilié sur lequel il se servira amplement? Ce sera la mort (ou lente agonie si vous préférez) de la diversité et de tous les petits sites internet et blogs de ce monde.

Apparement la nouvelle présentation arrive d’ici quelques mois… Cela pourrait contribuer à la naissance de nouveaux acteurs de recherche, le renforcement de moteurs comme Bing ou même le retour en force des annuaires, puisqu’il deviendra plus en plus difficile de trouver un site internet en utilisant Google… à moins d’aller au-delà de la première page.

  • Guillaume

    En fait, Google est déjà positionné comme comparateurs de prix / produits sur les deux secteurs les plus importants du web: les voyages et la mode.

    Et Google Shopping, basé sur le web sémantique, n’est rien de plus qu’un gigacomparateur automatique… et indépendants du bon vouloir (passivité) des offreurs (contrairement aux comparateurs classiques, qui requièrenet une démarche active).

    Le HTML5 avec ses nouvelles fonctionnalités sémantiques ne fera que renforcer cette tendance de fond qu’est le web sémantique, que certains qualifie de web 3.0

  • martin

    Je me demande si Google sait vraiment ce qu’il fait et s’il pense aux conséquences que tout cela aura. Les annuaires redeviendront peut-être à la mode et Google perdra de son influence!? Qui sait?

  • Jimmy Rudolf

    Je le dis souvent ces derniers temps, je pense qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter. C’est très bien. Qu’ils fassent donc ça. Un nouvel Internet naîtra : http://ingnu.fr/2012/03/11/lavenir-dinternet/