Google pourrait avoir à payer 1 milliard d’euros aux impôts en France

On l’a vu récemment, c’est la guerre des nerfs entre les journaux français et le moteur de recherche, ainsi d’ailleurs qu’entre Google et l’Etat français. Maintenant cette tension pourrait aller un cran plus loin avec une rumeur véhiculée par le Canard Enchaîné.

Selon le journal satirique, Google pourrait devoir 1 milliard d’euros au fisc français. Le manque à gagner viendrait du transfert d’argent de la branche française à la branche irlandaise. Toujours selon le journal, la Direction des Impôts en France aurait déjà envoyé une lettre recommandée au géant du web, concernant un redressement s’étalant sur 4 années fiscales.


Google rechercheNaturellement de son côté, Google dément.

En fait cette forte amende risque d’être effectivement appliquée si jamais le moteur de recherche ne réussit pas à s’entendre avec les médias français en ce qui concerne leur référencement dans Google Actualités. Reste à savoir ce que l’entreprise américaine préfèrera : payer et on n’en parle plus, ou bien se plier aux demandes françaises.

« Grâce à une série de montages financiers, baptisés « sandwich hollandais » ou « double irlandais », Google réussit à ne payer qu’un très faible pourcentage d’impôts car la quasi-totalité des revenus déclarés en Irlande, après un passage aux Pays-Bas via une société intermédiaire, est transférée dans le paradis fiscal des Bermudes où est sise la filiale Google Ireland Holdings. En France, selon les estimations, le géant aurait ainsi réalisé en 2011 un chiffre d’affaires compris entre 1,25 et 1,4 milliard d’euros, principalement issu de l’activité régie publicitaire sur internet, mais il n’aurait reversé qu’un peu plus de 5 millions d’euros au titre de l’impôt sur les sociétés. » [LeFigaro]

Hum… intéressant tout cela. Cinq millions d’euros d’impôt sur 1.4 milliard de CA cela représente un faible taux d’imposition car il est difficile de croire que le bénéfice net tournait autour de 10 millions pour 2011. En fait ce dernier tournait certainement autour de 500 millions puisque Google devrait 1 milliard d’euros (divisé par 4 ans = 250 millions par année = 50% d’impôt sur 500 millions de bénéfice par an, pour raccourcir). On est donc à un taux d’imposition annuel de 1%. Il y a plus d’un entrepreneur qui aimerait avoir de tels avantages!

6 Comments

  1. fran6t 2 novembre 2012
  2. Guillaume 2 novembre 2012
  3. Vincent Abry 2 novembre 2012
  4. fran6t 2 novembre 2012
  5. Vincent Abry 2 novembre 2012
  6. Dons de stars 5 novembre 2012