Google pénalise l’achat de liens texte, c’est officiel

Matt Cutts l’avait annoncé au mois de mai, c’est maintenant officiel.


C’est Danny Sullivan de Search Engine Land, professionnel du SEO, qui en a obtenu confirmation auprès de Google.

Les sites qui vendent des liens texte non suivis de l’attribut rel= »nofollow » seront pénalisés au niveau de leur pagerank et de leur positionnement sur Google. Il en va de même pour ceux qui auront acheté des liens sur ces sites.

C’est la fin des régies spécialisées dans ce business comme Text Link Ads (TLA).

Le but d’acheter un lien texte sur un site à fort PR via ce type de régies était d’augmenter son propre PR et donc d’apparaître en meilleure position dans les résultats de recherche.

Il faudra maintenant utiliser le nofollow et le but recherché sera uniquement le trafic.

Comme je l’avais mentionné en mai, Google sévit mais par contre sa régie Adsense / Adwords fait exactement ce qu’elle interdit : la vente de liens texte…

Quand on est le premier au monde, il faut croire qu’on peut tout se permettre.

Naturellement l’achat de liens textes pour améliorer son référencement n’est pas blanc comme neige mais se débarrasser de la concurrence d’Adsense / Adwords non plus…

  • Laurent Bazet

    Je n’aurais pas écrit mieux :-) Je ne sais pas en revanche si c la fin de ce type de régies qui peuvent toujours changer leur modèle économique. Mais ça m’a toujours semblait dangereux de fonder un business sur le PR dont on ne sait pas grand chose et qui pourraît disparaître du jour au lendemain…

  • BigVicente

    D’ailleurs il a déjà bien entamé sa disparition le PR étant donné le nombre des mises à jour dernièrement… !

  • Stéphane

    eeeeh… comment Google le saura si je vends des liens textes vs un lien gratuit volontairement placé sur un site??

  • Gael

    "eeeeh… comment Google le saura si je vends des liens textes vs un lien gratuit volontairement placé sur un site??"

    Ca ne peut être que manuel… Je ne vois pas comment Google pourrait différencier des échanges de liens classiques (comme dans les blogolistes par exemple) et des liens sponsorisés. D’ailleurs, on peut très bien mélanger ces liens sponsorisés avec des liens de partenariat gratuits, rendant la tâche de détection d’autant plus difficile.

    Google veut faire peur et essaie de protéger sa propre régie publicitaire, peut être moins rentable pour les gros sites que la vente de liens. Pour l’instant Google semble avoir pénalisé essentiellement des sites à fort PR et des bloggueurs "importants" aux US. C’est sa manière de lancer le "buzz" et créer une forme de psychose.

    Mon premier commentaire sur ce blog :’)

  • weetabix

    Marrant que Google interdit ce qu’il fait lui !
    En plus, il va y avoir du boulot car qu’est ce qui prouve qu’un lien a été acheté ???

  • Jean-Marc Langevin

    C’est vraiment laisser une place immense à l’arbitraire. En effet, comment la liste de ses sites seront établies ? Ce n’est pas l’ajout ou la vente de lien le problème. C’est quand on abuse de celui ci…

    Moi je pénaliserais plutot les sites flash ou utilisant d’autre technologies impérméable aux engine de recherche car les robots ne peuvent les analyser convenablement sans l’aide de l’auteur ou d’un humain.

  • SiM07

    Adsense ne propose pas de lien en dur à ma connaissance mais juste du javascript, il n’y a donc aucun effet sur le référencement.

  • zephyrin

    Ce qui est bon pour les canards est bon pour les oies

    C’est du n’importe quoi, du grand guignolesque cette affaire.
    C’est Google qui a institué la vente de liens, alors si je comprends bien, ce qui serait bon pour lui ne serait pas bon pour nous. Ce qui a fait sa fortune ferait notre malheur.

    Google devenant le US big brother nous dit comment gérer nos sites et impose ses règles.

    C’est du colonialisme pur et simple, notamment par cette inégalité de droit : je fais ce que je veux vous faites ce que je vous dis.

    A l’oppression googlienne opposons la liberté netique…
    Tous avec moi et créons le Mouvement pour la liberté et la décolonisation de la webmasterienne.

    Frères et sœurs webmasters, tous unis nous vaincrons !

    Ché Evariste Zephyrin

  • Nacene blog en Chine

    Il n’est pas sûr que ce soit que pour tuer la concurrence.

    La chose la plus importante quand on est un moteur de recherche, c’est de répondre de la manière la plus pertinente aux requêtes, c’est aussi comme ça que Google s’est fait un nom.

    or placer un lien parce qu’on est payé, ça pousse à fausser la pertinence, car je peux très bien lancer un site hier et avoir des liens dont j’ai choisi le texte qui pointent vers mon site aujourd’hui.

    Je pense que Google tente avant tout de protéger la pertinence de son moteur.

    Lui utilise adsense, mais adsense est d’abord placé sur le bord de la page dans son moteur de recherche, pour bien différencier des réponses naturelles pour les utilisateurs. Ensuite, adsense n’influence pas le classement des sites, alors que mettre un lien sur un site à fort PR influence ce classement.

    Le coeur de métier de google, c’est quand même la recherche d’informations pertinentes, plus il protégera l’adéquation de ses réponses aux requêtes, plus il protégera son cœur de métier.

    Nacène

    ps: Mais je me souviens avoir lu un vieille article sur ton blog vincent ou tu parlais d’un lien sponsorisé de google, peut etre pour une boite qu’il avait acheté, et le lien venait en haut des réponses naturelles, sans plus de précision. il s’agissait de youtube ou un autre, je ne sais plus.

    pps: je n’ai pas d’action google ;)

  • Toto

    Adsense ne propose pas de lien en dur à ma connaissance.

  • Jean

    eeeeh… comment Google le saura si je vends des liens textes vs un lien gratuit volontairement placé sur un site??

    Tu as tout à fait raison Stéphane, impossible à détecter.
    Il est impossible pour Google de pénaliser un site web qui achète des liens, pensez-y un peu…