Google offre 4 milliards pour Snapchat, le fondateur dit NON

Après le refus d’une offre à 3 milliards de dollars CASH sur Snapchat de la part de Facebook, on apprend que cette fois c’est Google qui entre dans la danse. Et avec 4 milliards de dollars.


Réponse du fondateur de Snapchat Evan Spiegel : NON.

Le jeune créateur de cette app mobile aux messages éphémères est-il devenu fou ? Apparemment non content des 350 millions de « Snaps » quotidiens, Spiegel pense que d’ici cet hiver ce nombre va atteindre rapidement les 400 millions par jour. Et donc que sa startup vaudra encore plus… car figurez-vous qu’à ce niveau, cela dépasserait le nombre de photos uploadées sur Facebook chaque jour (350 millions). A 400 millions de snaps par jour, Snapchat jouerait vraiment dans la cour des grands (même si c’est déjà le cas) et on comprend pourquoi Google qui a du mal dans le côté social voudrait aussi mettre la main dessus au plus vite.

Mais tout de même 4 milliards pour 0$ de revenus et un jeune développeur de 23 ans qui dit non, y’a pas quelque chose qui cloche quelque part ?

Tout ce cirque médiatique et cette bataille de chiffres sur papier pourrait en fait être une astuce de Spiegel pour faire monter les enchères alors qu’il négocie le prochain tour de table de financement, qui valoriserait la compagnie entre 3 et 4 milliards justement…

[via]