Google nous ramollit le cerveau ? [infographie]


Apparemment Google nous rendrait mou du chou. Parce qu’au lieu de mémoriser des choses essentielles comme des rendez-vous, des notes, des noms d’images, des recherches, des traductions, etc… il suffit d’utiliser le moteur pour retrouver en quelques secondes ce dont on a fait exprès d’oublier.

Bah oui c’est normal, on sait que Google est en ligne 24h/24 365j de l’année, alors pourquoi retenir un truc si on peut accéder à l’information en quelques secondes ?


Plutôt que de voir Google comme une force obscure qui affecte la mémoire, il faudrait peut-être plus le voir comme un moyen d’acquérir plus de connaissances à portée de clic dans le cloud de l’information.

Aujourd’hui l’important est sûrement bien plus de savoir comment trouver une information rapidement que d’essayer de mémoriser une encyclopédie par coeur, il me semble, non ?

Google Memoire

  • sergio

    Tout à fait d’accord! Google nous rend fainéant du cerveau… On ne prend plus la peine de némoriser et sur le long terme ca va nous rendre complètement con! Attention au savoir numérique, attention à Google, attention à notre savoir…Surtout depuis que le net est devenu la manne des marchands. Notre cerveau va commencer à raisonner en binaire, l’Etape avant la consécration de l’homo électronicus….
    Utilisez internet avec partimonie… limitez votre consommation numérique à 1 heure grand maxi par jour.. Relisez des livres, des vrais, en papier et surtout, désintoxiquez vous de ces réseaux sociaux qui vous rendent prétentieux et con-sommateurs…. Vive la vraie vie!!!

  • sergio

    Je rajouterais que ces réseaux sociaux, qiui partent d’une bonne idée de rassembler les gens autours d’idées communes, de partager des valeurs communes et ainsi povoir fédérer les hommes entre-eux, le côté marchand du net à totalement perverti ce côté fédérateur pour mieux nous séparer, nous mettre en compétition : compétition sur le nombre de friends, compétition sur le nombre de like, compétition sur le nombre de réaction à un article, au nombre de view…… Bref, ce qui était censé nous rapprocher nous met en compétition, donc en opposition…