Google et Facebook nient l’existence de PRISM

Vincent (G+)
Sécurité
8 juin 2013
19533 Views

Dans deux articles de blogs écrits respectivement sur leurs sites officiels, Larry Page de Google et Mark Zuckerberg de Facebook nient l’existence du programme américain PRISM, mis en place par le FBI et la NSA.

What the

Avec un titre de brève qui veut tout dire « What the…? » (pour « Qu’est-ce que c’est que ces c(l)o(w)nneries?« ), Larry Page dément formellement avoir laissé une porte dérobée chez Google qui permette à la NSA de venir faire des recherches dans ses immenses bases de données.

Mark Zuckerberg tient le même discours en dénonçant des propos outrageux et en déclarant que Facebook n’a jamais fait partie d’un tel programme avec les Etats-Unis, qui leur aurait laissé accéder à ses serveurs en tout temps.

Ni Zuck, ni Larry Page n’auraient entendu parler de PRISM avant hier.

Qui dit vrai ? Les journaux qui ont dévoilé les infos ou les géants technologiques ? Apple, Microsoft, Dropbox et Yahoo ont émis le même genre de communiqué que Google et Facebook. Par contre il s’agit ici peut-être d’une nuance sur les mots employés. Car les sociétés techno affirment ne pas avoir donné d’accès direct à leurs serveurs. Mais qu’en est-il de l’accès indirect…?

a ecrit 7498 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.