Google a économisé 2 milliards en 2011 en mettant son argent aux Bermudes

Voilà de quoi raviver les tensions entre l’Europe (la France notamment) et le géant de la recherche. En 2011, grâce à un coup sorti du chapeau, Google a réussi à sauver deux milliards de dollars d’impôts en déclarant 10 milliards de dollars de revenus via une firme aux Bermudes. Ce montant de 10 milliards US représente le double du total des 3 années précédentes cumulées.

Les iles Bermudes, paradis fiscal

image: bermuda.com


Etant donné que les îles Bermudes ont peu ou pas d’impôt sur les entreprises, ce montage financier a permis à l’entreprise de Mountain View de couper son montant d’impôts à payer en deux (au niveau mondial).

Cette information est sortie dans les états financiers d’une des filiales de Google aux Pays-Bas, et elle vient juste d’être dévoilée par Bloomberg. Voilà le moteur bien embarassé.

Mais Google n’est pas seul à pratiquer l’évasion fiscale qui surfe sur la limite de la légalité, puisque Amazon et Starbucks se sont fait taper sur les doigts il y a un mois au Royaume-Uni, pour avoir payé des sommes ridicules.

Si tous ces milliards non payés en taxes diverses sont réinvestis dans l’économie mondiale pour y créer de l'emploi, je n’y vois pas forcément un gros problème, mais si tout cet argent sert uniquement à payer des bonus, ça c’est pas cool….

Et pendant ce temps, plein de petites boites web sur la toile se sont pris des grandes claques de trafic (et donc de Chiffre d’Affaire pour la plupart) depuis 2 ans par les filtres maison du moteur (panda, penguin), forcément, ce genre de nouvelle n’est pas la bienvenue…. Votre avis ?

4 Comments

  1. Pierre Tremblay 11 décembre 2012
  2. Nico 11 décembre 2012
  3. JP Favre 11 décembre 2012
  4. Pascal 21 mai 2013