Google a racheté les brevets du moteur Cuill

Cuill, le moteur de recherche censé reléguer Google aux oubliettes, ca ne vous rappelle rien ? Et pourtant souvenez-vous, c’était en 2008. Avec des anciens de Google et IBM plus une méthodologie plus performante que celle du Page Rank à l’époque, on pouvait s’attendre à une révolution. Et bien non. Comme pour tous les moteurs qui voient le jour chaque année, ne détrône pas Google qui veut. Et pourtant dieu sait comment ils essaient!


moteur cuill

Malgré une capacité d’indexation de pages trois fois plus élevée que sur Google et avec 33 millions de dollars en financement, le moteur a rendu l’âme en 2010…

La cofondatrice de Cuill Anna Lynn Patterson est repartie chez Google en tant que directrice de la recherche. Et ce qu’on ne savait pas, c’est que l’entreprise californienne s’est offert 7 des brevets de Cuill (l’information est apparue dans les registres américains il y a quelques jours).

On peut donc penser que la technologie de Cuill n’était pas si nulle que cela et que Google les a racheté pour être certain qu’ils ne tombent pas entre de mauvaises mains. Les brevets rachetés sont en relation avec la façon dont les résultats sont présentés et comment les raffiner, ainsi que la manière dont on effectue une recherche. Par exemple, plusieurs onglets sont présentés lorsqu’un mot peut avoir plusieurs univers reliés. Des menus déroulants avec des listes de choix sont aussi proposés.

Google compte t-il s’en servir dans un futur proche ?

Cuill

raffiner resultats recherche