Google à l’assaut des chaumières : rachète Nest pour 3,2 milliards de dollars

Le géant californien s’intéresse à présent à la maison connectée en rachetant le fabricant de thermostats connectés à Internet, Nest Labs, pour 3.2 milliards de dollars.


Nest Labs

Google doit bien se dire que moteur de recherche c’est bien surtout avec le monopole, mais au bout d’un moment cela ne suffit plus car les usages changent (sociaux, mobiles). Car sur le créneau des réseaux sociaux, malgré tous les efforts déployés pour propulser Google+ au niveau de Facebook, on est encore loin du compte. L’entreprise se diversifie donc largement depuis plusieurs années : Télévision/Chromecast, Motorola Mobilité (12 milliards en 2011), Datacenters innovants, rachat de champs d’éoliennes ou acquisition récente d’acteurs majeurs de la robotique comme Boston Dynamics, nous en sommes qu’au début car la multinationale a des dizaines de milliards de dollars de cash disponible (56 exactement à la fin de 2013).

La startup Nest Labs, créée par Tony Fadell ancien responsable des iPod chez Apple, a seulement 3 ans d’existence mais elle était déjà promue à un brillant avenir avec un produit phare : le thermostat à mémoire. Nest continue à opérer de façon indépendante pour le moment avec T. Fadell comme CEO mais on peut se douter qu’en entrant dans nos maisons discrètement, on pourra voir des pubs et produits Google un peu partout dans nos chaumières d’ici quelques années.

Le thermostat intelligent (249$) qui se souvient de l’heure de la journée et programmable à distance via smartphone :

http://www.youtube.com/watch?v=0G_lDAvG95s

Le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone (129$) :

http://www.youtube.com/watch?v=QXp-LYBXwfo