GAME perd le soutien de Sega, d’Activision et de Microsoft


Vous y aurez difficilement échappé si vous êtes du genre à écumer quotidiennement le net à la recherche d’informations vidéoludiques bien fraîches : il se dit en effet de plus en plus que l’enseigne GAME pourrait mettre la clé sous la porte. Et c’est vraiment une affaire sérieuse puisque des éditeurs comme Electronic Arts, Capcom, Namco Bandai et Tecmo Koei ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils n’approvisionneraient plus GAME UK. La suite des évènements risque malheureusement de précipiter la fin de cette chaîne de magasins que les plus vieux d’entre nous appelaient autrefois Score Games (avec sa mascotte Scory, vous en souvenez-vous ?).


MCV a réussi à mettre la main sur un mémo rédigé à l’attention de GAME disant qu’Activision et Microsoft se retirent également de la liste de ses fournisseurs. Du côté d’Activision, cela signifie que plus aucun Call of Duty ne sera distribué à GAME, de même que Prototype 2 et Transformers : La Chute of Cybertron. La perte est aussi notable si l’on regarde chez Microsoft, qui garderont ainsi pour eux (et les autres détaillants) leur Star Wars : Kinect et la console allant avec. Ajoutons le retrait de Sega, qui devait prochainement fournir Shogun 2 : Fall of the Samurai et Yakuza : Dead Souls.

Nous pourrions aussi parler de Nintendo, qui privera les clients de GAME de PokéPark 2, du prochain Inazuma Eleven ainsi que du Kid Icarus de la 3DS. Sony devrait toutefois continuer d’alimenter le détaillant en jeux et consoles. Pour l’instant, GAME préfère parler à ses gérants d’une situation temporaire à laquelle il compte bien mettre un terme au plus vite. Le géant américain Walmart serait d’ailleurs prêt à racheter l’enseigne, toujours selon MCV. C’est tout le mal que l’on peut lui souhaiter.

image : PSP World, via