FrenchLeaks.fr, le Wikileaks français de Mediapart

FrenchLeaks

Après le sulfureux Wikileaks (l’original) de Julian Assange et Quebecleaks au Québec (avec comme porte-parole Luc Lefebvre), voici maintenant Frenchleaks.fr, un équivalent pour la France dans la publication anonyme de documents confidentiels sur la politique et la société.

Le fonctionnement : les citoyens envoient des documents compromettants ou controversés sur des affaires publiques en cours ou passées, et French Leaks les vérifie puis les met en ligne. La confidentialité de la source des auteurs est assurée, mentionne Frenchleaks.fr.


Le site appartient à Mediapart et a été lancé à l’occasion de ses 3 ans d’existence.

Mediapart

Mediapart qui est un site internet indépendant d’information et d’enquêtes, a un modèle économique basé uniquement sur le contenu payant. Et ca fonctionne : en 3 ans et 6 millions d’euros de levés, l’entreprise a environ 50 000 abonnés payants (un abonnement coûte 9 euros par mois), 36 employés et a atteint l’équilibre financier depuis septembre 2010. Une belle réussite à l’heure du tout gratuit (ou presque) sur le web et surtout un bel exemple de ce que pourrait être l’avenir de la presse en ligne.

  • Election Présidentielle

    Si ce site a autant de succès en France que Wikileaks n’en a eu dans le monde, ça fera un carton.
    Surtout qu’en France les affaires ne manquent pas (voir dernièrement les déclarations de kadhaffi)