Fort McMurray rayée de la carte ?


La ville canadienne de Fort McMurray brûle de toutes parts, alors que le feu semble être parti de la forêt… Sur Wikipedia on peut lire qu’elle est «l’une des villes qui connurent la croissance démographique la plus rapide du pays. Au cœur de la forêt boréale, elle est située sur la plus grande réserve de sable bitumineux au monde.»

Aujourd’hui les 80 000 habitants de cette municipalité d’Alberta se sauvent le plus vite qu’ils peuvent, par tous les moyens. Les deux vidéos ci-dessous montrent toute l’horreur et la détresse des gens pris dans cette gigantesque catastrophe.


Toute l’horreur du sauve qui peut avec les braises qui revolent de partout. Certains sont mêmes tomber en panne d’essence :

Des flammes immenses tout juste derrière le journaliste :

Ici filmé de l’intérieur de la résidence de James O’Reilly avec une caméra Canary. L’homme n’a pu que regarder le désastre en direct depuis son iPhone. Cela faisait 20 ans qu’il habitait dans cette maison :

« Le 3 mai 2016, suite à de violents feux de forêt déclarés deux jours plus tôt, la population estimée à environ 100 000 habitants a reçu l’ordre d’évacuer la ville. Beacon Hill, un quartier au sud de la ville a été rasé par les flammes, le lendemain (4 mai 2016), on estime à 1 600 le nombre de résidences détruites par les feux de forêt3. Il s’agit de l’un des plus grands sinistres de l’histoire du Canada, on estime à plus de 9 milliards de dollars canadiens4 le coût de reconstruction de toutes les infrastructures de la région. »

Des photos de Fort McMurray avant :

Fort McMurray

McMurray Calgary Herald

Un peu de géographie – sur la carte :

Fort McMurray Carte

Une image animée de Global News qui montre la rapide propagation du feu :

Et durant l’incendie historique :

Gens fuient le feu Fort Mc Murray

Edmonton journal - feu fort mcmurray

feu de foret alberta

Pour donner à la Croix-Rouge canadienne c’est ici.

images : Edmonton Journal/Metronews/HuffPost/Calgary Herald