Flower : quand la PS3 s’invite dans une cathédrale

Flower fut une expérience singulière quand je m’y essaya, il y a de cela quelques années. Diriger un courant d’air formé de multiples pétales de fleurs, dans des niveaux enchanteurs et sûrement trop peu nombreux, voilà un principe ayant également fortement marqué Andy Robertson lorsqu’il découvrit le jeu en 2009, lors d’une démonstration publique. Tant et si bien qu’il avait décidé d’amener Flower dans une cathédrale à l’occasion d’un culte, et le plus étonnant dans tout ça, c’est peut-être que cette requête lui ait été accordée.


Il était prévu que cet « évènement » se déroule dimanche dernier à la cathédrale d’Exeter (nous sommes en Angleterre). En admettant que tout se soit passé comme Andy Robertson l’a décrit dans son blog, voici comment les choses ont eu lieu. Les fidèles ont chacun joué à Flower, en se passant la manette au bout d’un certain temps. La musique du jeu, composée par Vincent Diamante, a été jouée en fond pour « d’autres éléments de l’office ».

Et au terme du premier niveau, Andy et son groupe ont procédé à une conclusion sur ce qu’ils ont vécu. Sur son blog, notre homme conclut en disant qu’il a parfaitement conscience qu’amener le jeu vidéo dans une cathédrale peut apparaître comme « une chose folle », mais qu’il considère en même temps que ce média est une excellente manière d’exprimer sa foi. Tout le monde peut participer à l’expérience, qui aborde des thèmes tels que la nature, la création et « notre réponse au monde ». Il aurait été intéressant d’assister à cet office, ne trouvez-vous pas ?

image : GeekDad, via