Feedly récupère 3 millions d’utilisateurs en 2 semaines et annonce de nouvelles versions sur mobile

Feedly annonce avoir reçu 3 millions de nouveaux utilisateurs suite à l’annonce de la fermeture de Google Reader il y a seulement 2 semaines. Un nombre vraiment incroyable. Et comme la startup ne garde pas ses deux pieds dans le même sabot, elle fait progresser son application continuellement.


Feedly Mobile

Pour preuve, Feedly annonce aujourd’hui une nouvelle version de son aggrégateur RSS sur mobile/tablette et sur ordinateur. Le premier changement visible quand on se connecte au lecteur via Desktop, c’est l’agrandissement automatique de la zone de lecture à la totalité de l’écran (ce n’est plus une version centrée).

Les nouveautés :

-Un moteur de recherche évolué, plus rapide et qui autorise l’autocomplétion et l’affichage des résultats (et tags en relation) en temps réel au fur et à mesure que l’on tape les mots-clés. La découverte de contenu se fait (outre nos flux rss ajoutés) parmi les 50 millions de flux recensés par l’aggrégateur.

-Un dossier « Must Reads » qui permet de ne plus rater les articles les plus importants parmi les feeds qui comptent le plus. Il faut aller dans chaque flux que l’on considère important, cocher la case Must Reads et le dossier s’affichera tout en haut à gauche, juste en-dessous de « Today » et avant « All ». Voyez l’aperçu d’écran sur smartphone ci-dessous :

Must Read

Pour rafraîchir le contenu sur votre téléphone en 1 seconde, Feedly a rajouté un « Tirer pour actualiser ». Toujours sur mobile, le nouvel affichage par défaut (c’est mon préféré) est celui qui montre seulement les Titres des actualités (permet de scanner plus vite les news d’un seul coup d’oeil).

-Les boutons de partage et sauvegarde : ils sont nombreux et vraiment pratiques sur Feedly. En 1 clic, vous pouvez envoyer un article sur Twitter, Facebook, Google +, l’envoyer par email ou dans n’importe quelle application disponible sur votre téléphone, dans Pocket (pour le lire plus tard) ou dans les articles sauvegardés de Feedly (Dossier « Saved for Later« ), dans Buffer (pour le poster ultérieurement), copier le lien du post dans le presse-papier, etc. Voyez l’apparence de ces boutons dans cette capture d’écran :

Feedly partage

Concernant son modèle économique maintenant, selon Techcrunch Feedly va opter pour le Freemium : gratuit pour tout le monde et payant pour les utilisateurs qui voudront avoir des options supplémentaires, comme une intégration dans Dropbox ou Evernote notamment, mais aussi l’accès à des journaux habituellement payants sur abonnement (pour cela la startup serait en négociation avec des magazines et journaux en ligne).
Faire payer est plutôt sain et permettra de rassurer quant à la pérennité du service sur le long terme. Car avoir des lecteurs RSS au top mais ne pas être sûr qu’ils réussiront à survivre dans 6 mois, ce n’est pas ce que recherchent la majorité des utilisateurs d’aggrégateurs.

Feedly peut être téléchargé, dépendant du support choisi, sur :
Mobile : Apple iPhone | iPad | iPod touch et téléphone ou tablette Android
Navigateurs Web : Firefox, Chrome, Safari.