Facebook tente une déstabilisation de Google par médias interposés


image: forbes

Facebook fait encore les manchettes pour des histoires assez limites… mais lorsqu’on a vu le film « The Social Network », plus rien ne peut nous étonner. Cette fois, la cible c’est… Google.

Le réseau social aurait payé l’agence de relations publiques Burson-Marsteller pour essayer de faire dire du mal de Google dans les médias en ligne et journaux. La manoeuvre visait à contacter des grands blogueurs et journalistes américains pour qu’ils écrivent un article négatif mettant en cause la confidentialité et la protection de la vie privée de Google Circles.

Pas de chance, le blogueur Christopher Soghoian balance tout sur son blog. Et pendant ce temps, USA Today en fait de même.

Finalement, The Daily Beast met un nom sur ce mystérieux client de Burson Marsteller : c’est bien Facebook (qui d’ailleurs a confirmé).

Google n’aime pas Facebook (à cause de leur domination sur le web social) qui n’aime pas Google (car le moteur s’inspire du réseau social pour combler son retard). Ca peut durer longtemps.

  • vive le partage du savoir

    c’est le choc des géants