Etsy, la place de marché pour les créateurs et artistes

Certains d’entre vous ne connaissent peut-être pas encore ce grand nom du social commerce : Etsy. C’est normal, le site a d’abord été créé aux Etats-Unis en 2005 à Brooklyn (New York), et son arrivée avec des bureaux en France et au Canada est plutôt récente.


Etsy

Etsy est avant tout une plateforme de e-commerce pour que les créateurs, artistes et collectionneurs vendent leurs objets « vintage » (datés d’au minimum 20 ans) ou originaux faits main, ainsi que des « fournitures créatives » (faites main ou pas).

La force de ce site est de s’être fait connaître via les réseaux sociaux et les blogs. Si vous lisez des blogs anglophones, vous avez sûrement remarqué tous ces articles qui parlent d’objets originaux, qui font le buzz, et qui finalement font référence à… un objet sur une page d’etsy.

Chiffres et lancement international

Le site a 1,5 milliard de pages vues chaque mois, 20 millions de membres inscrits, 800 000 boutiques et 15 millions d’articles mis en vente. Sa présence sur les réseaux sociaux ne passe pas inapercue : 940 000 fans Facebook et 1,73 millions de followers sur Twitter.

L’an dernier, Etsy a réalisé des ventes globales de 525 millions de dollars et en mai 2012 la société était évaluée à 600 millions de dollars (source: etsy).

Le site a une présence internationale avec des bureaux notamment à Paris et à Toronto, en Allemagne, et en Australie. La version française est disponible depuis le début 2012.

Anecdote: la directrice d’Etsy France Stéphanie Tramicheck a déclaré au salon e-commerce Paris 2012 que le site représentait 25% du trafic de Pinterest (grâce au bouton « Pin it »). Il est vrai que les objets présents sur etsy sont la cible idéale de ce qui est le plus partagé sur le réseau social Pinterest.

Fonctionnement et modèle économique

L’inscription au site est gratuite. L’avantage pour un créateur, c’est qu’il n’a pas besoin de savoir manier le côté technique d’un site internet ecommerce pour créer sa propre boutique en ligne. Surtout qu’ici le gros avantage c’est que toutes les boutiques sont accessibles depuis la page d’accueil du site (par catégorie) et via le moteur de recherche. Imaginez la différence avec une plateforme e-commerce classique type Shopify ou Prestashop/Prestabox : ici Etsy fait même votre publicité gratuitement. C’est sûr qu’on ne peut pas vendre n’importe quoi sur Etsy mais je trouve que pour un artisan par exemple, ce site est un cadeau du ciel.

Pour se payer, l’entreprise prend $0.20 USD par fiche produit créée + 3.5% sur chaque article vendu.

Exemple de boutique : etsy.com/shop/nellianna. Ce vendeur néerlandais a une page d’accueil propre à sa boutique, plusieurs catégories, des dizaines de fiches produits, des conditions générales de vente, une page à propos. Chaque vendeur peut ainsi configurer sa boutique et une interface d’administration lui permet de gérer toutes les informations de son Shop, de suivre ses ventes, ses revenus, les statistiques de ventes et le tout sans avoir besoin de connaissance informatique. Ce qui est à mon avis un énorme avantage pour ceux qui sont allergiques à la partie technique. Place à la création à 100%.

  • Wizette

    Etsy..? Je vais essayer!
    J’ai un site d’articles vintage collector pour la France mais c’est vrai que ça pourrait interesser l’international?
    Merci pour l’info!
    Passer quand même faire un tour et … **let’s vintage!**