Eric Jackson l’homme qui fait trembler le CEO de Yahoo avec ses 45 actions


Martin Luther King - I have a dream

Eric Jackson est un personnage hors du commun comme le Web 2.0 sait leur donner naissance.

L’homme est actionnaire de Yahoo avec 45 actions soit environ 1350 $US.


Mais il est mécontent dans la facon dont Yahoo est géré et des médiocres performances du titre en bourse. Plutôt que de vendre ses actions et d’aller voir ailleurs comme tout le monde lui suggère, Eric décide au mois de janvier d’élever sa voix sur la toile.

En utilisant tous les artefacts du Web 2.0 (sites communautaires, diggs, ses vidéos sur Youtube, ses photos sur Flickr (qui appartient à Yahoo..), son blog, forums de discussions, son wiki,..) Eric Jackson va réussir l’impensable: réunir en 2 mois des droits de votes avec un groupe d’actionnaires qui totalisent ensemble 2 millions d’actions de Yahoo soit la somme de 60 millions de dollars. (chiffres exacts que vient de me fournir Eric Jackson lui-même en date d’aujourd’hui)

Il propose enfin son plan B pour Yahoo sur son blog avec comme photo Martin Luther King Jr. prononcant son « I Have a Dream » (J’ai un Rêve). Notez l’ironie: l’article de Seeking Alpha qui présente le plan est repris comme contenu sur Yahoo lui-même qui se tire donc dans le pied.

Ses propositions prévoient entre autres le départ de Terry Semel, CEO de Yahoo et de Robert Kotick, Roy Bostock, Ron Burkle, Eric Hippeau, Arthur Kern, and Gary Wilson. Terry Semel a selon lui commis plusieurs grosses erreurs stratégiques comme l’échec de l’acquisition de Google en 2002 au prix de 3 milliards de dollars au lieu de 144 milliards aujourd’hui.. Il cite aussi la perte du marché de la recherche en ligne au profit de Google, des compensations exagérées aux directeurs en 2005 alors que le titre a perdu 14%. Pour ses 4 ans chez Yahoo, Terry Semel a touché 258.29 millions de dollars. Ca, c’est sans compter ses 235 millions en stock-options non exercées.

Sur son plan qu’il a déposé chez Yahoo le 23 février dernier, Eric n’a pas eu de retour mais s’il est adopté l’homme pourrait siéger au conseil d’administration de Yahoo dès le mois de mai!

Sa campagne de séduction sur le web ne lui aura rien coûté par rapport aux 200 000$ que coûte normalement un « Proxy Contest » qui permet d’être élu au conseil d’administration d’une compagnie.

« Je n’ai pas 200 000$, mais j’ai un amour pour Yahoo, ses employés qui y travaillent, et nous avons un plan qui a du mérite- grâce à votre collaboration. »

« J’embrasserai des bébés et j’embrasserai les têtes aux cheveux gris des managers de fonds d’investissement » a dit Jackson qui joue un peu dans la provoc.

Après avoir échangé quelques emails, je viens juste d’apporter mon soutien à Eric en tant que petit actionnaire de Yahoo! Vous aussi pouvez le faire si vous croyez en son plan et que vous êtes déjà actionnaire: rendez-vous sur cette page et ajoutez en commentaires le nombre de titre que vous possédez.

Eric me signale à l’instant qu’il commence une vague de campagnes publicitaires dont voici la première:

  • coca_cola592

    et david vainçu goliath

  • jules le maitre

    en francais " grandiose" don’t forget is a French word

  • Jean-Marie Le Ray

    Bonjour,

    Ça bouge tellement du côté de Yahoo en ce moment, qu’à la fin certaines prédictions pourraient bien se réaliser :-)
    adscriptum.blogspot.com/2…
    Jean-Marie

  • zouzou

    I have a dream,….esperons que les changements ne soient pas seulement au niveau financier, mais aussi et surtout au niveau du comportement de Yahoo dans certains pays comme la Chine. Yahoo y denonce au gouvernement les personnes qui osent critiquer le regime communiste. Paradoxal pour une societe americaine et tres deplorable pour la liberte d expression. Ce n est pas son role et ni tres honnete pour gagner de l argent et des parts de marche.
    Espoir que le poids des actionnaires lies a Eric Jackson puisse faire changer cela.
    De tout coeur avec vous
    zouzou